Maroc

La presse italienne incite l’UE et l’Italie à ouvrir des consulats à Laâyoune

Le journal italien « Politica montecoretto » a appelé l’Union européenne (UE) et l’Italie à ouvrir des consulats à Laâyoune, au regard de la place importante qu’occupe cette ville marocaine en tant que porte d’entrée vers l’Afrique.

Le journal relève que Laâyoune, dans les régions du sud du Maroc, « est devenue l’axe principal dans les relations entre l’Europe et le continent africain », soulignant que l’Afrique est aujourd’hui considérée par tous les experts économiques comme « un espace prometteur pour l’avenir des échanges commerciaux ». L’auteur de l’article met en avant, dans ce sens, l’intérêt porté par le roi Mohammed VI à l’Afrique, comme en témoignent les tournées du Souverain dans plusieurs pays africains, ainsi que le retour du Royaume au sein de l’Union africaine.


Après avoir souligné que la réussite et l’efficacité des échanges commerciaux dépendent de « deux éléments fondamentaux, à savoir la stabilité politique et la capacité à saisir les opportunités offertes par la géographie », il a fait observer que « ces deux éléments sont des atouts disponibles au Maroc, ce qui fait de ses provinces du sud une porte d’entrée vers l’Afrique ».

« Partant de ce constat, et pour réaffirmer la marocanité des provinces du sud du Royaume, cinq pays ont ouvert des représentations diplomatiques dans ces provinces, dont la République centrafricaine, Sao Tomé et Principe », précise la publication.

Pour « Politica montecoretto, « lorsque l’Union européenne, et l’Italie en particulier, décideraient d’ouvrir des consulats dans les provinces du sud du Maroc, ce serait un geste politique fondamental, mais aussi économique pour les entrepreneurs qui souhaitent accéder à de nouveaux marchés ».

MAP

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer