Maroc

La présence de satellites iraniens en Afrique de l’Ouest préoccupe le Maroc et les États-Unis

 
Lors de la 4e session du Dialogue stratégique, les États-Unis et le Maroc ont souligné le «danger posé par l’Iran et ses satellites».
 
Dans un communiqué conjoint, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, ont fait part des efforts mis en œuvre contre les tentatives de propagation de l’influence iranienne dans la région, y compris en Afrique du Nord et de l’Ouest.
 
Le ministre et le Secrétaire d’État ont convenu «de maintenir leur coopération pour faire avancer les intérêts communs dans la stabilité régionale et vaincre les groupes terroristes, notamment AQMI et l’État islamique», relève le communiqué.
 
À cet égard, le Secrétaire d’État américain a remercié le Maroc, partenaire stable, pourvoyeur de sécurité, pour son leadership à la tête du Forum mondial de la lutte contre le terrorisme.
 
Les deux parties ont ensuite discuté des efforts conjoints, déployés dans la lutte contre le terrorisme en Afrique, pour vaincre définitivement le groupe terroriste Daech, en renforçant les capacités des services de sécurité dans la région, notamment au moyen d’une plateforme commune pour la coopération en matière de sécurité.


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page