Now Reading
La loi sur l’Ordre des pharmaciens caduque selon Louardi

La loi sur l’Ordre des pharmaciens caduque selon Louardi

Lhaussaine Louardi, ministre de la Santé./DR

Le ministre de la Santé, Lhaussaine Louardi, a mis l’accent, samedi à Agadir, sur la nécessité de mettre à jour les dispositions du Dahir portant loi n°1-75-453 (17 décembre 1976) instituant et régissant l’Ordre des pharmaciens.

Intervenant à l’occasion de l’inauguration officielle de la 2e édition du Grand salon international des pharmaciens du Sud, organisé par l’Alliance des syndicats des pharmaciens du Sud (ASPS), Louardi a souligné que plusieurs dispositions de cette loi sont en déphasage avec le contexte actuel et les évolutions du secteur pharmaceutique.

Dans le même sillage, le ministre de la Santé a souligné que la loi n°17-04 portant code du médicament et de la pharmacie est dépassée. A l’en croire, un projet d’amendement de cette loi est en cours de préparation.

Louardi a indiqué, par ailleurs, que son département s’active à mettre un dispositif pour protéger les intérêts des pharmaciens.

Le ministre a précisé aussi que son département est en train de mettre en place une politique pharmaceutique nationale qui se fixe 10 objectifs ayant trait, entre autres, aux prix des médicaments et à l’usage rationnel des produits de santé.

Lire aussi

Ces 10 objectifs ont été déclinés en 35 engagements politiques que le ministère de la Santé oeuvre à honorer, et dont certains sont déjà concrétisés, a-t-il fait savoir. Louardi a ainsi salué l’esprit patriotique des pharmaciens et des autres intervenants dans le secteur de fabrication et distribution des médicaments qui a permis la réduction des prix de 2.602 médicaments.

 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés