Now Reading
La COP25 se clôture avec 42 heures de retard et un sentiment d’échec

La COP25 se clôture avec 42 heures de retard et un sentiment d’échec

La COP25 a souligné ce dimanche lors de sa séance de clôture le “besoin urgent” d’agir contre le réchauffement, mais sans parvenir à un accord sur des points essentiels pour répondre à l’urgence climatique et aux appels pressants des militants écologistes.

Au terme de deux semaines de négociations difficiles, la conférence climat de l’ONU organisée à Madrid a échoué à trouver un accord sur les règles des marchés carbone internationaux, dernier volet du manuel d’utilisation de l’Accord de Paris de 2015.

Après deux nuits de tractations intenses, les quelque 200 pays signataires de l’Accord de Paris se sont réunis en plénière dimanche matin pour tenter de trouver un accord et éviter un naufrage de la COP25, pressée de toutes parts pour répondre avec ambition à l’urgence climatique.

“Il semble que la COP25 soit en train de tomber en morceaux. La science est claire, mais la science est ignorée”, a tweeté pendant la nuit la jeune combattante du climat Greta Thunberg, qui a inspiré des millions de jeunes descendus dans la rue depuis un an pour réclamer des mesures radicales et immédiates afin de limiter le réchauffement de la planète.

“Quoi qu’il arrive, nous n’abandonnerons pas. Nous ne faisons que commencer”, a ajouté l’adolescente suédoise, vedette de cette conférence climat de l’ONU pendant plusieurs jours cette semaine.

La COP25, qui sera celle ayant joué les prolongations les plus longues depuis le début de son existence, devait théoriquement se finir vendredi soir, mais les divisions immenses sur des sujets majeurs comme l’ambition et le financement n’ont pour l’instant pas permis de parvenir à un compromis.

Lire aussi

Samedi matin, une proposition de texte de la présidence chilienne a entraîné une fin de non recevoir de nombreux pays, pour des raisons parfois diamétralement opposées, les uns réclamant plus d’audace, les autres traînant les pieds.

“Nous ne pouvons pas dire au monde que nous baissons nos ambitions dans la lutte contre le changement climatique”, a insisté le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés