Maroc

La CCIS et le CRI prospectent en Chine

Une délégation composée des membres de la CCIS, du CRI de la Région Fès-Meknès et de la CGEM de Fès-Taza, a effectué une visite de 10 jours en Chine. L’objectif est de présenter les différents secteurs phares ainsi que le potentiel d’investissement de la région.  


Textile & cuir, génie-civil, matériel de construction et la commercialisation des produits agroalimentaires. Ce sont les principaux domaines d’activités qui ont été présentés par la délégation composée de responsables de la Chambre de commerce et d’industrie de Fès-Meknès (CCIS-FM) et du CRI de la région et de la CGEM Fès-Taza, lors d’une visite qui s’est déroulée récemment en Chine. La délégation a ciblé trois villes pionnières dans la République populaire de Chine, à savoir, Shanghai, Huzhou et Chengdu. Le programme de la mission, a porté sur des réunions institutionnelles et des rencontres bilatérales (B to B) avec plusieurs investisseurs chinois.

Le groupe a entamé sa visite avec une réunion avec Gordon Koo, directeur du Centre de consultation commerciale à la Chambre du commerce international de Shanghai, puis une autre réunion avec le directeur de la Chambre de commerce de Huzhou. Dans cette ville, la délégation a eu des entretiens avec des responsables d’entreprises s’activant dans, notamment, le Hi-Tech, l’industrie du ciment et du matériel de construction, la fabrication et l’installation des ascenseurs et dans la production et la commercialisation du gaz liquide et du matériel de filtration. La délégation fassie a également échangé avec les responsables de «Caohejing Hi-Tech park» à Shanghai.

Ce parc est considéré parmi les zones de développement de la haute technologie les plus importantes en Chine. Couvrant plus de 14 km, ce parc a été créé en 1988 et comporte 3.000 entreprises Hi-Tech, dont 800 sociétés étrangères. La délégation marocaine a également eu une réunion avec les responsables un autre parc industriel des hautes technologies, appelé «Zizhu National Hi-Tech industrial development zone». Ce parc, qui a été créé en 2001, s’étale sur une superficie de 13 km². Cela étant, les opérateurs économiques et responsables des trois villes chinoises ont exprimé leur souhait de visiter, très prochainement, la Région Fès Meknès, afin de diagnostiquer de près ses potentialités et d’étudier les possibilités d’implantation dans la région.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer