Sports

La CAN 2019 parle arabe

Les équipes d’Afrique du Nord sont en passe de réussir le premier tour de la CAN 2019. Ces victoires prolongent la domination du foot arabe sur les compétitions des clubs en Afrique.


C’est connu: les CAN jouées en terres nord-africaines sourient souvent aux pays hôtes. C’était le cas pour l’Algérie en 1990, la Tunisie en 2004 et l’Égypte pour son dernier titre à domicile en 2006. Les équipes de la sous-région réussissent leur entrée en 2019. Maîtrise et réalisme ont été les dénominateurs communs de l’Égypte, de l’Algérie et du Maroc dans cette compétition. Ces trois équipes ont décroché leur ticket pour le deuxième tour de la CAN rapidement. La quatrième équipe arabe, la Tunisie, doit patienter pour compléter le carton plein arabe.

Soutien du public
L’Égypte a réussi un sans-faute durant ce premier tour. Trois matchs, trois victoires et une première place qui permet à l’Égypte de jouer au stade du Caire. Grâce à sa victoire sur l’Ouganda (2-0) le 30 juin, l’Égypte, le pays hôte, termine cette phase de groupe invaincue. Mohamed Salah et les siens ont une nouvelle fois donné à voir un jeu ultra-réaliste. Pour les Ougandais, cette défaite ne change pas grand chose puisqu’ils finissent tout de même deuxièmes du groupe et se qualifient donc pour les huitièmes de finale.

Lors de ce premier tour, les joueurs égyptiens ont réussi à se défaire de la pression qui pesait sur leur dos et confortent leur statut d’hyper-favori de la compétition. Ils devraient faire face à la concurrence algérienne et marocaine. Le Maroc a aussi fait bonne figure lors du démarrage de cette compétition. Avec deux victoires et surtout trois points face à la Côte d’Ivoire, les Lions de l’Atlas se positionnent dans cette compétition. Face à l’Afrique du Sud, l’équipe nationale devrait confirmer ses ambitions et assurer la première place du groupe D. Pour ce match, Hervé Renard prévoyait de faire tourner l’effectif et éviter les blessures. Pour encourager l’équipe nationale, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a distribué des tickets de cette rencontre aux supporters marocains pour accéder au stade Al Salam et assister à la rencontre face aux Bafana Bafana. Une équipe qui donne souvent du fil à retordre au Onze national. Pour nos voisins de l’Est, c’est également une belle CAN qui s’annonce. Deux victoires avec l’art et la manière, l’hypothèse du coach Jamal Belmadi commence à se confirmer. L’entraîneur algérien a déclaré son équipe «favorite ». Un statut qui l’ensemble des observateurs de ce début de compétition lui octroient ainsi que sa belle équipe, menée par Belaini et Mahrez. Les Fennecs d’Algérie comptent aussi une grande mobilisation de leur public. 8 000 supporters algériens ont fait le déplacement au Caire pour encourager les joueurs. Ils viennent d’un peu partout dans le monde et assurent une ambiance digne des matchs à domicile pour les Verts et blancs.

En revanche, la Tunisie s’est compliqué la vie. Avec son nul (1-1) contre le Mali, les coéquipiers de Kharzi rencontrent aujourd’hui, dans un match décisif, la Mauritanie. Les Tunisiens sont désormais en danger et le savent. Ils doivent absolument remporter leur match contre la Mauritanie aujourd’hui pour entretenir leurs espoirs de qualification. Malgré de bonnes performances offensives, l’équipe affiche des faiblesses en défense.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer