Éco-Business

La BEI s’engage pour la COP22

Roman Escolano, vice-président de la BEI en charge des activités du Maghreb./DR

 
Roman Escolano, vice-président de la BEI (Banque européenne d’investissement) en charge des activités du Maghreb, a affirmé, mercredi à Rabat, l’engagement de son organisme pour l’effort sur le climat, en perspective de sa participation à la COP22.


Lors d’une rencontre avec le ministre de l’Économie et des finances, Mohamed Boussaïd, le 
vice-président de la BEI a déclaré : «Nous tenons à remercier le gouvernement marocain, notamment pour son leadership dans le contexte de la préparation de la COP22, dont la BEI sera l’un des protagonistes». Et d’ajouter que le BEI a investi 21,85 MMDH au Maroc ces dernières années.

De son côté, Boussaïd a exprimé son souhait de voir la BEI renforcer son aide aux programmes d’infrastructures socioéconomiques initiés par le Maroc, notamment dans les domaines de l’eau, l’assainissement, l’agriculture, les transports. Il espère aussi que cette aide s’oriente vers le développement urbain, les énergies renouvelables et la lutte contre les changements climatiques.

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page