Culture

La 2e édition « Visages, Culture Espagnole Aujourd’hui » démarre avec l’exposition « Intermittences »

L’exposition « Intermittences » marquera le début de la deuxième édition de « Visages, Culture Espagnole Aujourd’hui », une vaste programmation culturelle composée d’une centaine de manifestations qui se déroulera pendant l’automne 2018 dans douze villes du Royaume.

Cette exposition de l’artiste peintre María Jesús Garcés, prévue à la galerie Bab Rouah à Rabat du 6 au 30 septembre, et à Tétouan du 5 octobre au 21 novembre au Centre d’Art Moderne de la ville, se veut un dialogue entre la tradition géométrique espagnole et l’abstraction arabe originaire de l’Afrique du Nord et la Méditerranée, indique un communiqué de l’Ambassade d’Espagne au Maroc.


Initié par le ministère de la culture et des sports d’Espagne, la représentation diplomatique espagnole à Rabat, en partenariat avec le ministère de culture et communication du Maroc, et l’Institut Cervantès, cet événement ayant pour objectif de rapprocher et de consolider les liens culturels entre l’Espagne et le Maroc, propose un programme riche et varié avec des Concerts de flamenco-jazz (La Bejazz), rock (OctoVer) ou zarzuela (Sexteto Barbieri), des cycles de cinéma: Vents d’Afrique aux Instituts Cervantès, des conférences et rencontres sur « Les défis de la traduction littéraire » à l’Ecole Supérieure Roi Fahd de Tanger et « Les Nouvelles voix de la poésie » à l’Institut Cervantès de Tétouan.

Parmi les activités prévues dans le cadre de ce programme culturel figurent des formations et ateliers, dont «Un musée comme projet» au MNMVI de Rabat, «Paysage urbain et architecture» à l’Institut Cervantès à Rabat, «Vers l’efficience énergétique» à l’École National d’Architecture de Rabat ou «Conservation préventive: le cas des ouvrages d’art» à l’Institut national des beaux-arts de Tétouan

Cette deuxième édition de « Visages, Culture Espagnole, Aujourd’hui », qui se déroulera dans les villes de Rabat, Salé, Tanger, Tétouan, Larache, Casablanca, Fès, Marrakech, Nador, Agadir, Kenitra et Oujda, a pour but de promouvoir le dialogue et la coopération entre les spécialistes des industries culturelles espagnole et marocaine.

Un rapprochement pour la consolidation des futures collaborations, véritables signes de la bonne entente et le bon voisinage entre les deux pays, conclut la même source.

L’exposition « Intermittences » marquera le début de la deuxième édition de « Visages, Culture Espagnole Aujourd’hui », une vaste programmation culturelle composée d’une centaine de manifestations qui se déroulera pendant l’automne 2018 dans douze villes du Royaume.

Cette exposition de l’artiste peintre María Jesús Garcés, prévue à la galerie Bab Rouah à Rabat du 6 au 30 septembre, et à Tétouan du 5 octobre au 21 novembre au Centre d’Art Moderne de la ville, se veut un dialogue entre la tradition géométrique espagnole et l’abstraction arabe originaire de l’Afrique du Nord et la Méditerranée, indique un communiqué de l’Ambassade d’Espagne au Maroc.

Initié par le ministère de la culture et des sports d’Espagne, la représentation diplomatique espagnole à Rabat, en partenariat avec le ministère de culture et communication du Maroc, et l’Institut Cervantès, cet événement ayant pour objectif de rapprocher et de consolider les liens culturels entre l’Espagne et le Maroc, propose un programme riche et varié avec des Concerts de flamenco-jazz (La Bejazz), rock (OctoVer) ou zarzuela (Sexteto Barbieri), des cycles de cinéma: Vents d’Afrique aux Instituts Cervantès, des conférences et rencontres sur « Les défis de la traduction littéraire » à l’Ecole Supérieure Roi Fahd de Tanger et « Les Nouvelles voix de la poésie » à l’Institut Cervantès de Tétouan.

Parmi les activités prévues dans le cadre de ce programme culturel figurent des formations et ateliers, dont «Un musée comme projet» au MNMVI de Rabat, «Paysage urbain et architecture» à l’Institut Cervantès à Rabat, «Vers l’efficience énergétique» à l’École National d’Architecture de Rabat ou «Conservation préventive: le cas des ouvrages d’art» à l’Institut national des beaux-arts de Tétouan

Cette deuxième édition de « Visages, Culture Espagnole, Aujourd’hui », qui se déroulera dans les villes de Rabat, Salé, Tanger, Tétouan, Larache, Casablanca, Fès, Marrakech, Nador, Agadir, Kenitra et Oujda, a pour but de promouvoir le dialogue et la coopération entre les spécialistes des industries culturelles espagnole et marocaine.

Un rapprochement pour la consolidation des futures collaborations, véritables signes de la bonne entente et le bon voisinage entre les deux pays, conclut la même source.

 






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page