Now Reading
L’ONEE mobilisé dans les zones en stress hydrique

L’ONEE mobilisé dans les zones en stress hydrique

Selon les données nouvellement publiées par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), plusieurs projets initiés suivent leur cours normal de même que de nouveaux plans d’action ont été mis en œuvre à Ouarzazate et Zagora. Concernant Ouarzazate, une station de traitement d’une capacité de production de 250 l/s à partir du barrage de Tiouine est en cours de réalisation avec la pose de 45 km de conduites d’adduction d’eau et la construction d’un réservoir de mise en charge de 500 m3. «Les travaux dont le coût global s’élève à 202 MDH sont en cours d’achèvement et la mise en service du projet est prévue en décembre 2018», indique le nouveau bilan de l’office.

«L’approvisionnement en eau potable à partir des eaux du barrage et des eaux souterraines s’effectue de manière normale et la qualité de l’eau distribuée est conforme à la norme marocaine relative au contrôle et à la surveillance de l’eau, qui englobe des paramètres bactériologiques et physico-chimiques», ajoute l’office qui relève cependant que durant la période d’été, la qualité de l’eau distribuée «peut présenter parfois un goût perceptible par le consommateur.

Dans ce genre de situations, l’ONEE procède à l’utilisation d’un traitement spécifique à base de charbon actif en poudre pour atténuer ce désagrément sans incidence sur la santé des consommateurs». S’agissant des efforts déployés au sein de la ville de Zagora, les données montrent qu’un plan d’actions comprend des projets qui consistent en la réalisation d’une station de déminéralisation de 60 l/s et l’équipement de 8 forages au niveau des nappes Feija et Nebch afin d’augmenter la capacité de production de 125 l/s supplémentaires. Des visites ont été effectuées pour les différents ouvrages de la station de déminéralisation en cours d’achèvement et dont la mise en service est prévue en septembre 2018 ainsi que les ouvrages de déshydratation des rejets saumâtres de la station en vue de préserver l’environnement.

Lire aussi

L’ONEE précise aussi qu’il a programmé la réhabilitation du réseau de distribution d’eau potable de la ville de Zagora sur une longueur de 25 km afin d’améliorer les performances hydrauliques dudit réseau. L’achèvement des travaux de ce projet est prévu à fin 2019. Par ailleurs et afin d’assurer l’approvisionnement en eau potable de la ville de Zagora et des localités de la vallée du Drâa à long terme, l’office a programmé une station de traitement des eaux du barrage d’Agdez en cours de construction pour un débit de 250 l/s.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés