Now Reading
L’association Insaf présente son film choc «Arrestations»

L’association Insaf présente son film choc «Arrestations»

Il y a à peine plus d’un an, était promulguée la loi 19-12, article 23 qui, pour la première fois au Maroc, rendait l’emploi d’une petite bonne mineure passible de prison. Une grande source de satisfaction pour la société civile, notamment l’association INSAF (Institut National de Solidarité avec les Femmes en Détresse), qui depuis des années, œuvre à libérer les petites bonnes et à les accompagner dans leur scolarité afin qu’elles se forgent un véritable avenir.

Selon l’association, peu de chose ont changé depuis un an. Malgré des campagnes de communication et d’information sur les peines encourues, les résultats sont maigres, les poursuites aussi. L’outil législatif a montré ses limites selon l’association.  Avec la  collaboration de l’agence 109, l’Association Insaf vient de produire un film choc, intitulé Arrestations. Celui-ci sera diffusé  mardi après-midi, en présence de la représentante de l’Unicef au Maroc. 

Le lancement du film s’accompagnera d’un débat auquel participeront de hauts responsables nationaux de l’éducation et des actions sociales. La réalité chiffrée sur le terrain, les conséquences lourdes du travail des mineurs, les limites de la loi ainsi que les actions de réinsertions déjà mises en place sont parmi les sujets qui seront évoqués. L’événement connaitra notamment la présence de jeunes filles, anciennes petites bonnes, qui sont aujourd’hui armées d’une éducation solide pour avancer sereinement dans la vie.

Lire aussi

 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés