Now Reading
L’ANAM prend des initiatives pour le remboursement des actes de prévention contre le diabète 

L’ANAM prend des initiatives pour le remboursement des actes de prévention contre le diabète 

Dans “l’optique d’une stratégie gagnant-gagnant entre le patient, l’ANAM et le ministère de la Santé”, un nouveau plan d’action pour le remboursement des actes de prévention fait l’objet d’une étude entre le ministère de la Santé et l’Agence nationale de l’assurance maladie , a annoncé, jeudi à Rabat, une responsable de l’Agence. 

“Nous sommes en train de travailler en partenariat avec le ministère de la Santé sur un nouveau plan d’action afin de rembourser les actes de prévention des personnes atteintes de diabète”, a fait savoir Laïla Ibn Makhlouf, représentante de l’ANAM, qui s’exprimait lors d’une journée d’étude sur le diabète.

Dans la même lignée, Laila Ibn Makhlouf a affirmé que l’ANAM œuvre pour “la mise en place de nouveaux moyens et mécanismes pour maintenir l’équilibre entre les dépenses et les recettes”, afin de continuer à assurer une prise en charge médicale efficace et durable aux personnes atteintes de diabète. “3% des assurés bénéficiaires de l’AMO consomment environ 50% des dépenses” et que “30% des dépenses sont absorbés par les médicaments”. 

Lire aussi

De son côté, Amal Zakariya, chef de service des affections de longue durée et affections lourdes et coûteuses à la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale, a indiqué que “la population assurée par la CNOPS comprenait 74.961 personnes atteintes de diabète en 2018, soit une moyenne de 6.900 nouveaux cas chaque année”, notant que la CNOPS assure une prise en charge des malades diabétiques “à hauteur de 100%” et les “exonère du ticket modérateur”.

Pour sa part, Fatima-Zahra Mouzouni, chef de service des maladies métaboliques et endocriniennes au ministère de la Santé, a relevé que le ministère prend en charge “882.000 personnes atteintes de diabète” avec une enveloppe financière de “10 milliards de centimes pour l’achat d’insuline et 7,7 milliards de centimes pour l’achat de comprimés”.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés