Monde

Kenya : Alerte maximale suite aux menaces d’attaques des Shabaab

 
Cette alerte intervient suite à l’attaque perpétrée lundi par un groupe armé des Shabaab contre une base de l’armée américaine au nord-ouest de Mogadiscio, et aussi contre un convoi militaire de l’Union européenne dans la capitale somalienne.
 
Selon une source de la police kényane, le groupe djihadiste somalien des Shabaab a promis d’envoyer sept de ses membres au Kenya pour y exécuter des attentats dans des sites stratégiques.
 
«Il est probable que les agents des Shabaab pourront cibler des sites tels que les hôtels et les plages le long de la côte kényane», souligne la police dans une alerte adressée aux services de sécurité du pays.
 
Les membres des Shabaab pourraient attaquer plusieurs institutions importantes dans les trois comtés de Kwale, Kilifi et Mombasa, notamment l’aéroport international Moi, la Kenya Ports Authority, et le terminus de la voie ferrée Standard Gauge. Les comtés de Kwale et de Kilifi sont situés le long de la côte du pays, dans l’océan Indien, et sont frontaliers de Mombasa, la deuxième ville du Kenya par sa population, au sud-ouest et au nord.
 
Pour rappel, Al Shabaab est un groupe terroriste islamiste somalien d’idéologie salafiste djihadiste créé en 2006 lors de l’invasion éthiopienne.
 
Cette menace intervient le jour où trois membres présumés des Shabaab ont été tués et sept autres arrêtés, lors de deux raids distincts menés mardi matin par des officiers de l’Unité de police antiterroriste (ATPU) du Kenya à Likoni, dans le comté de Mombasa.


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer