Éco-Business

Jet Contractors: Un chiffre d’affaires en repli de 28,5 %

Le chiffre d’affaires de Jet Contractors a connu une diminution de 28,5 % au cours du 1er trimestre 2020 s’établissant à 229,9 millions de dirhams (MDH), contre 321,6 MDH une année auparavant.

Dans un communiqué financier, le groupe souligne qu’au niveau des activités de production, le 1er trimestre a été impacté par le démarrage de la pandémie de Covid-19 en Europe, qui a touché la majorité de ses fournisseurs dès le début du mois de mars, ajoutant que les importations ont par conséquent été très perturbées induisant « une diminution de la production et du chiffre d’affaires » au cours du T1.


La crise sanitaire liée à la propagation du virus Covid-19 vient bouleverser l’activité de Jet Contractors à l’instar de nombreuses sociétés au Maroc et dans le monde, constate la société, rappelant que son carnet de commandes s’élevait à 2.245 MDH au 30 mars 2020, contre 1.886 MDH au 31 décembre 2019.

Dans ces conditions, l’activité et les résultats du groupe pour 2020, initialement prévus en légère croissance, « devraient connaitre une baisse significative », relève la même source.

Dans ce contexte et depuis le début de la crise, le groupe s’est attaché en priorité à assurer la sécurité sanitaire de ses collaborateurs et de façon générale, de l’ensemble des intervenants sur ses sites ainsi que la continuité opérationnelle des activités aussi bien au niveau de la production que des chantiers, lit-on dans le communiqué.

Ainsi, les équipes sont restées mobilisées sur plusieurs chantiers actifs du Groupe. Certains projets ont néanmoins dû être mis à l’arrêt soit sur décision de leurs maitres d’ouvrages, soit suite aux instructions des autorités locales. La mise en place des prérequis sanitaires sur les chantiers a concerné l’ensemble de nos projets restés actifs, indique le groupe.

Les axes stratégiques du groupe qui reposent sur la consolidation et le renforcement du modèle industriel, de sa digitalisation, du développement et de la structuration de projets en PPP et enfin du développement africain, ont été réfléchis pour accompagner la mutation du marché de la construction et permettre de donner au groupe une grande flexibilité et agilité et ainsi, faire face aux divers aléas, assure la même source.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer