Now Reading
Inwi se rapproche des entrepreneurs

Inwi se rapproche des entrepreneurs

Ouassim Laaroussi, directeur marketing entreprises à Inwi

Et de deux ! Après une première tournée organisée en 2017 sur les enjeux et bonnes pratiques de la transformation numérique,  Inwi s’associe à la Chambre française du commerce et de l’industrie du Maroc (CFCIM) pour une nouvelle édition des «Rencontres entreprises» sous le thème «Ensemble pour réussir votre transformation numérique».

Si les premières rencontres avec les entreprises marocaines ont été centrées uniquement sur la sensibilisation, cette année, Inwi souhaite passer au stade supérieur en aidant les entrepreneurs à se doter de plans d’actions spécifiques à leurs entreprises, explique Ouassim Laaroussi, directeur marketing entreprises à Inwi. Les One to One, autrement dit ces tête-à-tête avec les entrepreneurs ont déjà commencé à Fès (8 mai)  et Meknès (9 mai). Des rencontres sont prévues à Tanger (9 octobre), Rabat (11 octobre), Oujda (15 novembre), Agadir (11 décembre) et Marrakech (13 décembre). Au programme, un débat d’experts, des workshops adaptés aux besoins des entrepreneurs. Une opération de proximité qui devra être bénéfique à des centaines d’entrepreneurs du pays.

Cinq ateliers au programme
Et grâce au format adopté cette année, beaucoup plus axé sur les ateliers de travail, les rencontres permettront aux chefs d’entreprises de sortir de cet événement avec une feuille de route et un début de plan d’action à mettre en œuvre en compagnie des experts de l’opérateur dans les régions. Pour ce faire, chacune des escales de la tournée démarre par une séance plénière qui rappelle les enjeux et les bonnes pratiques de cette transformation. Les participants sont ensuite invités à prendre part, selon leurs intérêts, à l’un des cinq ateliers qui leur sont proposés : Transformation numérique : par quoi commencer ? ; Comment sécuriser vos données grâce au Cloud ? ; Comment mieux communiquer grâce au Digital ? ; Comment améliorer l’organisation de mon entreprise grâce au numérique ? ; Comment la transformation numérique peut-elle impacter la performance commerciale ?, indique-t-on. Dans le détail, ces ateliers de travail,   animés par des experts du digital,  accueillent, chacun, entre 10 et 15 participants. Et les participants peuvent présenter les problématiques liées à leurs propres entreprises, bénéficier de conseils personnalisés et concrets et partager ainsi leur expérience avec le reste des entrepreneurs présents.

Gare aux derniers de la classe
Pour Inwi, il est important de renforcer sa présence dans chaque région, de rencontrer les acteurs économiques et de rendre cette transformation numérique plus concrète et plus accessible pour eux car en réalité, celle-ci est une nécessité pour toutes les entreprises ou presque. Si les sociétés les plus concernées sont celles qui ont des relations directes avec l’international, autrement dit les entreprises qui font de l’export, les petites unités économiques de production de biens ou de services à but commercial sont également interpellées. Enfin bref, toutes les entreprises sont concernées y compris les services de l’État, si en l’on croit Reda Taleb, directeur général d’Officium et par ailleurs un des experts Inwi dans le cadre de cette campagne. Selon lui, la transformation digitale, ce n’est pas que de la publicité sur internet, c’est également la refonte des processus de prise de décisions «car on a besoin d’un meilleur service pour plus de rapidité mais aussi et surtout de traçabilité». Et gare aux derniers de la classe, les organisations qui font de la résistance. Celles-ci courent aujourd’hui un énorme risque car elles peuvent disparaître du jour au lendemain. «Une entreprise qui n’est pas capable aujourd’hui d’avoir une meilleure connexion avec son marché à travers le digital, d’optimiser ses coûts par une meilleure gestion de ses ressources internes, s’expose forcément à un risque économique, à savoir la contreperformance», a-t-il souligné.


Reda Taleb
directeur général Officium et par ailleurs un des experts Inwi dans le cadre de cette campagne

Lire aussi

Une entreprise qui n’est pas capable aujourd’hui d’avoir une meilleure connexion avec son marché à travers le digital, d’optimiser ses coûts par une meilleure gestion de ses ressources internes, s’expose forcément à un risque économique, à savoir la contreperformance.


Partenariat avec Numa Casablanca

Dans le cadre de cette campagne, l’opérateur global des télécommunications a signé un accord de partenariat stratégique avec Numa Casablanca. Cet accord prévoit notamment le déploiement d’une série de programmes et de plateformes en vue de former et d’accompagner les entrepreneurs marocains pour réussir la transformation numérique de leurs entreprises.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés