Now Reading
Insolite: Pour régler un différend judiciaire contre son épouse, il demande au juge l’autorisation d’un duel à l’épée

Insolite: Pour régler un différend judiciaire contre son épouse, il demande au juge l’autorisation d’un duel à l’épée

Un Américain, originaire du Kansas, a demandé à un juge de l’Iowa l’autorisation de le laisser s’engager dans un combat à l’épée contre son ex-femme et son avocat dans un «duel judiciaire» qui réglera leur différend juridique en cours, rapporte The Guardian.

David Ostrom, 40 ans, de Paola, Kansas, a déclaré, dans un dossier déposé le 3 janvier, que son ancienne épouse, Bridgette Ostrom, 38 ans, de Harlan, Iowa, et son avocat, Matthew Hudson, l’avaient «détruit légalement».

Le juge a toujours le pouvoir de laisser les parties «résoudre leurs différends sur le champ de bataille, légalement», a déclaré David Ostrom, ajoutant dans son dossier que le duel judiciaire «n’a jamais été explicitement interdit ou restreint en tant que droit aux États-Unis». Il a également demandé au juge un délai de 12 semaines afin de pouvoir obtenir des épées de Samouraï japonais.

L’ancien couple a été impliqué dans des différends concernant des questions de garde et de visite et des paiements d’impôts fonciers. Sa requête, déposée auprès du tribunal de district de Shelby, découle de ses frustrations envers l’avocat de son ex-femme, a déclaré l’homme à la presse locale, ajoutant que son ancienne femme pourrait choisir son avocat pour combattre en son nom.

Lire aussi

L’avocat de l’épouse a soutenu, dans sa réponse juridique que, comme un duel pouvait se terminer par la mort, «de telles ramifications l’emportaient probablement sur celles liées à l’impôt foncier et aux problèmes de garde» demandant ainsi au juge de rejeter la demande de procès par combat. Le juge a déclaré pour sa part qu’il ne rendrait pas de décision, invoquant des irrégularités dans les requêtes et réponses des deux parties.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés