Société

Incident lors du concours d’infirmier, le CHU Ibn Sina donne sa version

 

 
Le concours de recrutement d’infirmiers et de techniciens de santé était  organisé le 17 novembre à Rabat.
 
Ce concours, qui dispose de 13 spécialités  auquel ont pris part plus de 1.749 candidats, s’est déroulé dans des conditions normales, « à l’exception du comportement des candidates de la spécialité sages-femmes. Ces dernières ont refusé de se conformer aux dispositions réglementaires, en utilisant le portable pour prendre des photos, scandant des slogans sans aucun lien avec l’événement et en protestant contre la décision de consacrer 15 postes à cette spécialité, soit 5 pc de l’ensemble des postes », a fait savoir le CHU dans un communiqué. 
 
Le Centre hospitalier s’est justifié sur sa décision de consacrer 15 postes à cette spécialité, expliquant qu’elle a été prise sur la base d’une étude menée par les groupes de travail concernés par l’examen des besoins urgents du Centre, d’une part, et eu égard à la limite des postes budgétaires accordés au CHU au titre de l’année 2019, d’autre part. 
 
L’administration du CHU souligne, également, avoir fait le nécessaire pour que ce concours se passe dans des conditions idoines, en apportant ces précisions, le CHU considère que « ce qui circule sur les réseaux sociaux concernant ce concours est “dénué de tout fondement”.
 


Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page