Now Reading
Importations alimentaires russes. Le Coronavirus, une aubaine pour le Maroc ?

Importations alimentaires russes. Le Coronavirus, une aubaine pour le Maroc ?

C’était attendu: la propagation du coronavirus impactera les marchés commerciaux mondiaux. Et le premier pays à en payer le prix fort est évidemment la Chine, en tant que premier foyer du virus.

A contrario, pour le Maroc, cela pourrait bien représenter une aubaine, ouvrant des perspectives de commerce pour les produits nationaux.

Le directeur de l’Association russe des fabricants et fournisseurs de produits alimentaires russes, Dmitry Vostrikov, a d’ailleurs déclaré que la Russie pourrait importer des fruits, des légumes et des fruits de mer du Maroc.

Ces produits viendront compenser les importations jusque-là commandées depuis la Chine, selon le responsable russe.

“Les légumes, les fruits et les fruits de mer constituent la base des exportations de produits alimentaires chinois vers la Russie. À l’heure actuelle, la baisse des volumes de produits alimentaires peut facilement être remplacée par des approvisionnements provenant d’autres pays, comme le Maroc ou la Turquie”, a-t-il affirmé à l’agence de presse russe Telegrafnoïe Aguentstvo Sovietskovo Soïouza.

Selon la même source, 453.000 tonnes de légumes d’une valeur totale de 370 millions de dollars ont été importées de Chine au cours des 11 premiers mois de 2019. Israël occupe le deuxième rang dans ce domaine, avec 139.000 tonnes pour 135 millions de dollars d’importation et la Turquie est en troisième position avec 136.000 tonnes d’une valeur de 148 millions de dollars.

Lire aussi

Pour le Maroc, notons qu’il représente le premier fournisseur de la Russie en agrumes avec 1,3 milliard DH d’exportations en 2018.

Pour l’année 2017, par exemple, les exportations agricoles vers la Russie ont représenté 77% des exportations marocaines globales pour un montant de 1,5 milliard DH, composées à 69% d’agrumes et 29% de tomates. Les importations agricoles en provenance de la Russie ont atteint, la même année, 1,1 milliard, composées à 68% de blé tendre et 28% de pulpes sèches de betteraves.

Le royaume est par ailleurs, le deuxième partenaire commercial de la Russie en Afrique et dans le monde arabe, et aspire à devenir le premier partenaire.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés