Culture

Imad Kotbi en mode bonne humeur

Avec «Stop», son dernier single sorti il y a quelques semaines, extrait de son nouvel album, Imad Kotbi vie sa vie à plusieurs vitesses. Tantôt DJ, tantôt producteur, l’un des plus funs animateurs radios au Maroc n’en finit pas d’étonner.


Avec sa bonne humeur contagieuse,   le spécialiste de l’auto dérision anime une émission radio tous les matins sur Chada FM avec «Imad fla Radio», et se permet de lancer des singles de temps à autre. Imad Kotbi, qui est aussi DJ , vient de sortir «Stop», un nouveau titre frais et entrainant en collaboration avec Ryan McTogy. «Je ne me prend jamais au sérieux, parce que dans la vie de tous les jours, avec notre entourage, notre famille, nos amis, l’être humain ne se prend pas au sérieux», confie l’animateur, rigoureux dans son travail. Il est quand même le premier animateur marocain à animer une émission en direct de l’Olympia à Paris.

En 2008, il lance le premier Morning Show sur Hit Radio. Une passion qui le poursuit depuis toujours. Après des études en France, des stages à Skyrock et autres radios françaises, Imad Kotbi est piqué par le virus de l’animation. La musique est là, depuis 1994. Les envies de radio viennent plus tard, en 1998. «La musique est un virus, si on l’a, impossible de s’en défaire. Même si on s’en éloigne, elle finit par rattraper», indique l’animateur – Dj qui a commencé la musique avec les copains du collège «en mélangeant les sons de 2 auto-radio-cassettes récupérées dans le garage d’un voisin». Il enchaine avec des titres comme «Keep your love», «I need love», «Fantasy» ou encore «Wild».

La chanson « Stop » est née sur la route, au niveau de l’autoroute Rabat – Casablanca. «J’ai eu un son dans la tête que je n’ai pas arrêté de répéter. En rentrant chez moi, j’ai composé la chanson en 24 heures», précise Imad Kotbi qui sublime la chanson d’un clip avec le plus américains des réalisateurs marocains : Aziz Tazi. «La chanson m’inspirait les États-Unis. Aziz Tazi qui y vit a tout de suite compris ce que je voulais». Résultat, un clip coloré et vitaminé, avec tout l’humour décalé que l’on connaît à Imad Kotbi. Un morceau qui a toutes les chances de devenir un tube de l’été en attendant un prochain single à la rentrée, la reprise de son émission Radio et d’une émission télévisée. Un agenda serré pour l’animateur à l’oreille musicale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page