Maroc

Il y a toujours un peu de chaleur chez le client DS

Yves Bonnefont, directeur de la marque DS (Groupe PSA)


Les Inspirations ÉCO : Comment définissez-vous le client DS ?
Yves Bonnefont : Le client DS est quelqu’un qui a une sensibilité pour quelque chose de beau. Parmi les passionnés d’automobile, il y a des gens qui sont plus attirés par l’aspect mécanique des choses, puis d’autres qui apprécient aussi le plaisir de conduire tout en étant plus sensible à la beauté et au raffinement. Et les clients DS sont plus de ce côté-là, plutôt que celui, disons, de machine brutale et froide. Il y a toujours un peu de chaleur chez le client DS. En termes de profession par exemple, nous nous sommes aperçus que l’on avait une population qui était sur-représentée dans notre portefeuille clients et qui sont les architectes. Cela s’explique par le fait que ces professionnels ont une certaine passion pour l’automobile, mais aussi du fait qu’ils apprécient la beauté des lignes, la pureté des formes et la dimension artistique que peut avoir une automobile. Par ailleurs, ils ont aussi un rapport direct avec la matière qui est une composante importante dans la conception d’une DS.

Quelle va être la stratégie d’internationalisation de DS, alors que ses ventes ont baissé en Chine ?
La stratégie internationale de DS n’a pas bougé et vise toujours à s’établir dans les plus grandes villes du monde. Nous avons créé un plan que nous avons baptisé «200 villes» et sur lequel nous avons listé d’importantes cités dans lesquelles nous allons nous installer petit à petit à travers des DS Store. L’Afrique du Nord est concernée par ce plan et après l’inauguration d’un DS Store à Tunis, nous allons bientôt inaugurer le premier au Maroc.

Qu’en est-il du marché nord-américain ?
Notre groupe a repris pied en Amérique du Nord, où sa stratégie consiste d’abord à développer des services de mobilité. Nous avons déjà investi plusieurs villes et réalisé nos premiers dollars de chiffres d’affaires au trimestre dernier. Après plus de 50 ans d’absence aux US, nous avons besoin de réapprendre à connaître le client américain. Lorsqu’on jugera que nous l’avons suffisamment fait, nous déciderons alors si l’on va s’installer aux US avec l’une de nos marques automobile.

Comment va évoluer le line-up de DS ?
La marque DS s’est fixée pour objectif d’avoir 6 modèles d’ici 2020, dont un sera dévoilé chaque année, à l’image du DS7 Crossback que nous venons de lancer. Notre priorité aujourd’hui est d’abord de construire un business et pour cela, nous devons d’abord investir les segments où il y a suffisamment de volume et de croissance. Dans un second temps, nous penserons peut-être à un modèle d’image. 

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page