Now Reading
ICANN 55 : Un pas de géant franchi

ICANN 55 : Un pas de géant franchi

Au terme de l’ICANN 55, les différentes composantes de la communauté de la gouvernance d’Internet ont approuvé une proposition commune pour transférer les prérogatives détenues par le gouvernement des États-Unis à la communauté.

La réunion de la communauté mondiale d’Internet à Marrakech aura finalement été fructueuse. En effet, au terme des travaux de l’ICANN 55, le président de la société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet (ICANN), Stephen D. Crocker, a transmis, vendredi dernier, au gouvernement américain un plan mis au point par la communauté Internet internationale qui, une fois approuvé, conduira à la supervision mondiale d’un ensemble de fonctions techniques clés de l’Internet. «Ce plan témoigne du travail ardu de la communauté Internet mondiale ainsi que de la robustesse du modèle multipartite», souligne Crocker. «Le plan a été envoyé au gouvernement des États-Unis pour examen.

S’il satisfait aux critères nécessaires, nous aurons marqué un jalon historique dans l’histoire de l’Internet», poursuit-il. Ce plan comporte un ensemble détaillé de mesures pour transférer la supervision assurée par le gouvernement des États-Unis sur un ensemble de fonctions techniques, connues sous le nom d’IANA (Autorité chargée de la gestion de l’adressage sur Internet), qui sont critiques pour le bon fonctionnement de l’Internet. Il propose également des mesures pour renforcer la responsabilité de l’ICANN en tant qu’organisation complètement indépendante.

Large consensus
Le paquet de propositions combine les éléments techniques de la transition, coordonnés par le groupe de coordination pour la transition du rôle de supervision des fonctions IANA (ICG), et des mesures visant le renforcement de la responsabilité de l’ICANN, identifiées par le groupe de travail intercommunautaire chargé du renforcement de la responsabilité de l’ICANN (CCWG-Responsabilité). Ces deux groupes sont composés de bénévoles représentant un vaste éventail d’intérêts de la communauté Internet multipartite. «Ce plan a le soutien le plus large possible de cette communauté diverse, et je suis confiant qu’il remplira les critères de la NTIA», a signalé Thomas Rickert, coprésident du CCWG-Responsabilité.

Lire aussi

Le gouvernement des États-Unis examinera le paquet de propositions afin de s’assurer qu’il répond aux critères établis par la NTIA. Si le plan est approuvé, sa mise en œuvre devrait s’achever avant l’expiration du contrat entre la NTIA et l’ICANN en septembre 2016.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés