Now Reading
Hyundai Santa Fe. 20 ans d’évolution

Hyundai Santa Fe. 20 ans d’évolution

Bien avant le premier Tucson, c’est le Santa Fe qui a eu la lourde tâche d’installer durablement Hyundai sur le marché européen des SUV. Un modèle qui, en deux décennies et quatre générations, est passé du statut de figurant à celui d’outsider, avant de devenir un best-seller. Flashback sur une success story à la coréenne.

Aussi triste et morose qu’elle soit, l’année 2020 marque un joyeux anniversaire pour Hyundai : celui des 20 printemps du Santa Fe. Un modèle dont l’histoire et la réussite sont étroitement liées avec l’incursion du géant coréen en Europe. En effet et à l’aube de l’an 2000, seuls quatre modèles animent la gamme importée sur le Vieux Continent, dont la berline Sonata et la petite Pony, ancêtre de l’Accent. C’est peut-être suffisant pour faire du volume, mais pas assez pour parachever l’image et la notoriété que caresse Hyundai à un moment où les «véhicules de loisirs» sont en pleine éclosion. D’où, la naissance du Santa Fe, premier du nom. Un patronyme qui reprend celui de la capitale du Nouveau-Mexique, histoire de symboliser l’évasion et la grande aventure, mais aussi le désert et partant, le milieu tout-terrain. Basé sur la plateforme de la Sonata de l’époque, l’engin plait par son design rondouillard, son volume habitable et surtout son rapport prix/équipements.

Cette première génération pouvait aussi compter sur ses moteurs, dont un diesel (2.0 litres CRDi), précieux sésame pour ouvrir les portes du succès sur les marchés européens en ce tout début du 21è siècle. La suite, on la connaît : le Santa Fe a balisé le terrain pour toute sa fratrie de SUV (Tucson, Kona, Nexo), enchainant le succès au fil des ans et des générations. Celles-ci sont au nombre de quatre, la dernière en date ayant été lancée en 2018. Loin de ses débuts timides, le Santa Fe est aujourd’hui non seulement un modèle bien connu du grand public, mais il est s’est hissé au rang des best-sellers de sa catégorie. Un succès lourdement chiffré, puisqu’«au cours de ces 20 dernières années, Hyundai a vendu plus de 5.260.000 unités du Santa Fe dans le monde», indique le constructeur dans un communiqué. Outre sa maturité stylistique, le Santa Fe est aussi prisé pour ses nombreux points forts qui sont d’ordre structurels, dynamiques et technologiques. Son intérieur abrite toujours un salon à 7 places, ses motorisations combinent performance et efficience, tandis que ses sophistications de confort et de sécurité sont à la page. Dans ce dernier registre précisément, le Santa Fe ne cesse d’innover, allant jusqu’à s’offrir quelques équipements encore rares chez la concurrence généraliste. C’est le cas de l’affichage tête-haute, l’accès et le démarrage par empreinte digitale ou encore, l’alerte de surveillance de l’angle mort par vidéo intégrée à l’instrumentation. Prochaine étape : le lancement d’une variante électrifiée du Santa Fe, qui aidera Hyundai à concrétiser ses ambitions dans ce qui est considéré comme une technologie d’avenir pour l’automobile.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés