Now Reading
Hyundai RANC. La quête du silence

Hyundai RANC. La quête du silence

Les ingénieurs de Hyundai ont développé un système capable de réduire jusqu’à 3 décibels des nuisances sonores perceptibles à bord. Une première mondiale dans l’industrie automobile.

À moins d’être dans une grosse limousine équipée d’un double vitrage et filtrant à merveille les inégalités de la chaussée, vous aurez toujours ces bruits ambiants qui proviennent du roulage ou de l’environnement extérieur. Parmi ces nuisances sonores qui perturbent le bien-être à bord, on pourrait citer notamment les coups de klaxon, les bruits du moteur, le contact des pneus avec le sol ou tout simplement ce sifflement d’air d’origine aérodynamique. Ce dernier est d’ailleurs très perceptible lorsqu’on est à bord d’un avion en altitude et pour certains passagers, il est souvent résolu par l’adoption d’un casque audio à réduction de bruit. Une solution qui semble avoir inspiré l’ingénierie de Hyundai.

En effet, les chercheurs du premier constructeur automobile coréen viennent de mettre au point un système de réduction des bruits dont le principe est similaire à celui proposé par les fabricants de casques audio à réduction de bruit. Breveté sous le nom de Road active noise control ou RANC (traduisez réducteur actif des bruits de la route), ce système qui utilise les haut-parleurs et le microphone de l’habitacle recourt aussi à des capteurs d’ondes sonores et d’accélération ainsi qu’à un boîtier électronique intégrant un processeur digital sonore (DSP). Concrètement, ces capteurs analysent en permanence les bruits à bord et interagissent avec les haut-parleurs qui émettent aussitôt des ondes censées contrer celles provoquant ces mêmes bruits, le tout en un rien de temps (0,002 secondes) grâce au calculateur DSP. Il en résulte un habitacle plus silencieux avec une réduction allant jusqu’à 3 décibels. Un atout encore plus perceptible ou tout au moins très intéressant dès lors qu’il s’agit des véhicules animés d’un moteur électrique ou alimenté par piles à combustible. Dans ce cas précisément, le résultat se rapprocherait même du silence absolu à bord! Dans l’industrie automobile, Hyundai peut se targuer d’une première mondiale et cela après 6 années de recherches.

De plus, l’on apprend que pour développer ce système, le constructeur a non seulement travaillé avec le concours d’autres intervenants externes dont l’Institut supérieur de la science et de la technologie de Corée et quelques startups (WeAcom, ARE, BurnYoung, etc.) mais il a également challengé les spécialistes du son à l’image du groupe américain Harman. C’est d’ailleurs ce dernier qui aura en charge la phase de production de masse. À ce titre, signalons enfin que Hyundai Motor Group n’annonce pas encore la date de disponibilité de cette innovation mais gageons que celle-ci devrait, un jour, équiper ses futurs véhicules. 

 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés