Éco-Business

Horticulture. Les producteurs espagnols gênés par le Maroc

Les producteurs horticoles espagnoles se plaignent encore de la concurrence marocaine. Lors d’une réunion tenue en fin de semaine dernière à Madrid, les professionnels regroupés sous l’égide cette confédération sont à nouveau revenus sur le sujet, parlant de « crise structurelle causée par la concurrence marocaine ».

Au problème d’inflation du coût de la main d’oeuvre sur les terres agricoles ibériques, la Fepex dit souffrir de la compétitivité de la production marocaine.


Pour rappel, il y a encore quelques jours, les agriculteurs espagnols de la tomate tiraient à boulets rouges sur la tomate marocaine, gênés par le succès de cette dernière sur leur marché.

Selon les statistiques fournies par le secteur, les ventes de tomates marocaines ont significativement progressé, au point de surpasser celles d’Almeria, plus grande région productrice de tomates d’Europe. De plus, la région est préoccupée par la hausse des ventes, mais aussi de la superficie cultivée au Maroc. Car au moment où cette région andalouse assiste au recul de la surface consacrée à la culture de la tomate, celle du Maroc est en nette progression. Cela lui a permis d’assurer une offre abondante et d’asseoir sa position sur le marché communautaire. 

SOUTENEZ LesEco.ma DANS SA MISSION D’INFORMATION
En cette période difficile, LesEco.ma a besoin de votre soutien. Votre fidélité et votre engagement sont décisifs pour la pérennité et le développement de notre site web . SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR NOTRE MISSION, FAITES UN DON GRATUITEMENT EN REGARDANT UNE PUBLICITE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page