Maroc

Hommage Onusien, à titre posthume, à un Casque bleu marocain

Un Casque bleu des Forces Armées Royales, décédé dans l’exercice de sa mission de maintien de la paix au sein de la mission des Nations-Unies en République Centrafricaine (MINUSCA), a reçu, vendredi à titre posthume à New York, la Médaille Dag Hammarskjöld, qui rend hommage aux casques bleus de l’ONU.

Il s’agit du soldat de première classe, Saad Zghari, qui a perdu la vie le 31 mai 2019 à l’âge de 24 ans alors qu’il servait dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).


Lors d’une cérémonie virtuelle au siège de l’ONU, qui a honoré les 83 soldats, policiers et civils morts dans les opérations de maintien de la paix en 2019, la médaille Dag Hammarskjöld a été décernée par le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, au soldat marocain décédé.

Une minute de silence a été observée, à cette occasion, à la mémoire des soldats et personnel onusiens décédés.

La cérémonie a été marquée par la participation notamment de l’ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies à New York, Omar Hilale, et du Colonel Mohamed El Kaissy, Conseiller militaire près de la mission permanente du Royaume à l’ONU.

Dans une allocution à cette occasion, Guterres a tenu à rendre hommage au courage et à l’héroïsme des 83 récipiendaires de la médaille Dag Hammarskjöld, qui porte le nom de l’ancien Secrétaire général des Nations-Unies, lui-même mort dans un accident d’avion au Congo il y a 59 ans alors qu’il œuvrait à négocier un accord de paix pour mettre fin à la guerre dans ce pays.

De son côté, l’ambassadeur Omar Hilale a indiqué, dans un message diffusé lors de cette cérémonie virtuelle, que le soldat Saad Zghari faisait partie du 9è Groupe d’escadron blindé des Forces Armées Royales, soulignant que le Commandant de son contingent a affirmé qu’il restera dans les mémoires comme « un brillant soldat, discipliné, respectueux et fidèle à son devoir de protection des civils ».

Plus tôt dans la journée, Antonio Guterres a déposé une gerbe de fleurs au siège de l’ONU en hommage à tous les soldats de la paix qui ont perdu la vie depuis 1948, pour marquer la Journée internationale des Casques bleus.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer