Now Reading
Habitat du futur. Ouverture officielle du Solar Decathlon Africa

Habitat du futur. Ouverture officielle du Solar Decathlon Africa

Cette compétition consacre l’ouverture officielle du Green & Smart Building Park, le 2e centre de recherche de l’IRESEN spécialisé dans les bâtiments verts, l’efficacité énergétique, la mobilité durable, les réseaux intelligents et l’intégration des énergies renouvelables et la digitalisation.

C’est aujourd’hui, vendredi 13 septembre, que le village solaire qui abrite la compétition du tout premier Solar Decathlon en Afrique s’ouvre officiellement au public. Le coup d’envoi sera notamment donné par Aziz Rabbah, le ministre de l’Énergie, des mines et du développement durable, en présence de plusieurs personnalités publiques et privées parmi lesquelles David Fisher, ambassadeur des États-Unis au Maroc, Richard King, du département de l’Énergie américain, créateur de l’événement, Mustapha Terrab, président-directeur général du groupe OCP, les autorités régionales et locales de la région Marrakech-Safi, les deux co-organisateurs de l’événement, en l’occurrence Mohamed Benkamoun, chef de projet de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P), et Badr Ikken, directeur général de l’Institut de recherche en énergie solaires et énergies nouvelles (IRESEN), ainsi que les représentants des équipes d’étudiants venues de 20 pays différents et les partenaires. Après les allocutions prononcées par les uns et les autres, ce sera l’occasion pour tout ce monde de découvrir les 20 maisons du futur, édifiées dans le Green & Smart Building Park, qui s’étend sur une superficie de 4 hectares, par les équipes d’étudiants en compétition.

Des maisons du futur
Des maisons qui seront par la suite scrutées et évaluées par un jury pour en choisir la lauréate qui recevra officiellement son trophée le 27 septembre prochain, date de clôture de l’événement. Rappelons que le jury de professionnels triés sur le volet fera son choix sur la base de 10 critères, à savoir l’architecture; l’ingénierie et la construction; l’intérêt commercial; les conditions de confort; les appareils électroménagers; la durabilité; le divertissement; la communication; le bilan énergétique et l’innovation. Chaque critère sera noté sur 100, et c’est l’équipe cumulant le plus de points qui sera sacrée lauréate du concours. Ceci étant, quel que soit le gagnant, les 20 projets resteront exposés et testés sur place pendant un an. En effet, l’UM6P et l’IRESEN ont choisi d’organiser cette compétition mondiale pour lancer officiellement l’ouverture du deuxième centre de recherche de l’institut. Après le Green Energy Park (GEP), spécialisé dans l’énergie solaire (PV, CSP, batteries, etc.) et parvenu à maturité, le Green & Smart Building Park (GSBP) sera une plateforme de test, de formation et de recherche dédiée à la R&D dans les domaines des bâtiments verts, de l’efficacité énergétique, de la mobilité durable, des réseaux intelligents et de l’intégration des énergies renouvelables et la digitalisation. Selon Badr Ikken, «le Green & Smart Building Park vise à mettre en commun des ressources, à fédérer les efforts des différentes institutions et acteurs locaux dans les secteurs de la construction durable et des réseaux intelligents (centres de recherche, universités, agences de développement, PME…) et à encourager la recherche appliquée et l’innovation et l’incubation des startups en misant sur le capital humain du royaume».

Lire aussi

Un nouveau centre de recherche de 220 MDH
D’un coût de 220 MDH, financé à 50/50 par l’OCP et l’IRESEN qui a eu un appui de l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica, d’un montant de 75 MDH), le GSBP a été édifié en quatre phases. La première a consisté en l’édification des laboratoires de construction durable, d’un smart campus de 14 maisonnettes et de champs de test pour l’incubation de startups. La deuxième phase a porté sur l’aménagement des VRD (voiries et réseaux divers) et le traitement paysager. La troisième phase a porté sur la construction des laboratoires de réseaux intelligents. La dernière phase a, elle, consisté en la construction du village solaire et l’organisation du Solar Decathlon Africa, qui est la toute première édition de cette compétition à se tenir sur le continent africain. En effet, le Solar Decathlon est une compétition organisée tous les 2 ans aux États-Unis. Depuis sa création en 2002, elle s’est d’abord exportée en Europe, notamment en Espagne en 2010, puis en Chine avec l’édition de Pékin en 2013, en Amérique latine (Colombie) en 2015. Une première édition s’est tenue dans la région MENA en 2018, à Dubaï.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés