Now Reading
Groupe Renault. Après une année perturbée, 2020 sera prudente

Groupe Renault. Après une année perturbée, 2020 sera prudente

L’année 2019 a été pleine de remous pour Renault, mais le groupe garde néanmoins le moral.

Renault annonce aujourd’hui avoir atteint ses objectifs revus en octobre dernier: Le chiffre d’affaires du groupe atteint 55.537 millions d’euros (-3,3%), dont 3.130 millions d’euros pour AVTOVAZ (+3,0%). “Hors impact des devises, le chiffre d’affaires du groupe aurait été en baisse de-2,7 %”, affirme un communiqué publié ce matin par le constructeur automobile.

Globalement, le volume de ventes s’est établi à 3,8 millions de véhicules, en baisse de -3,4 %. Dans la même tendance, la marge opérationnelle du Groupe est de 2.662 millions d’euros (représentant 4,8% du chiffre d’affaires). Un chiffre en repli de 950 millions d’euros par rapport à 2018.

Le résultat d’exploitation s’est bien entendu inscrit également en baisse. Il s’affiche à 2.105 millions d’euros contre 2.987 millions d’euros, un an auparavant.

Résultats consolidés du groupe Renault pour l’exercice 2019.

Il ressort des résultats du groupe, un résultat net à 19 millions d’euros contre 3.451 millions d’euros. “Au-delà du repli du résultat d’exploitation,cette baisse s’explique principalement par la moindre contribution des entreprises associées, en baisse de 1.730 millions d’euros, et d’une charge d’impôts différés en France pour -753 millions d’euros”, détaille Renault dans son communiqué.

«Le Groupe Renault, malgré une année perturbée, a pu réaliser, des résultats conformes à sa guidance révisée. Je tiens à remercier tous les collaborateurs de leurs efforts et de leur engagement, qui ont permis cette réalisation. La visibilité pour 2020 reste limitée par la volatilité attendue des marchés, notamment en Europe en raison de la réglementation CAFE et par les possibles impacts du Coronavirus. Toutefois, le renforcement de l’équipe de direction, le renouveau de l’Alliance et le succès des nouveaux modèles me donnent pleinement confiance dans la capacité du Groupe à mener à bien son redressement».

Clotilde Delbos, Directeur général par intérim de Renault.

En termes de perspectives, le groupe Renault anticipe déjà une morosité du marché automobile mondial durant cette année 2020. En chiffres, cette baisse serait d’au moins 3% sur le marché européen et de près de 3% en Russie. Au Brésil, par contre, Renault s’attend à une progression de l’ordre de 5%.

Un contexte que Renault estime “de faible visibilité, notamment liée à la réglementation CAFE en Europe, et d’une forte hausse des amortissements liés aux investissements pour préparer l’avenir”.

Lire aussi

C’est cela qui pousse le groupe à tabler sur un chiffre d’affaires du même ordre qu’en 2019, “à taux de change constants”, une marge opérationnelle du groupe de 3 à 4%, et un free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif avant prise en compte des coûts de restructurations.

“Cette guidance ne tient pas compte d’éventuels impacts liés à la crise sanitaire du Coronavirus”, nuance toutefois le groupe qui tient une conférence ce vendredi à Paris pour détailler et répondre aux questions liées à ses réalisations.



Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés