Éco-Business

Groupe Dislog : Chari.ma booste le pôle logistique

Après avoir lancé l’application B2B Chari.ma, Dislog Group renforce son pôle logistique. L’objectif est de répondre à la demande croissante de l’activité e-commerce portée par Chari.ma. Le groupe fondé par Moncef Belkhayat dispose aujourd’hui d’une offre à 360° sur la chaîne de valeur logistique des produits de grande consommation.

Le Groupe Dislog ambitionne de porter ses capacités de stockage à 150.000 m² à fin 2021. Pour ce faire, dans le cadre de sa stratégie de développement et dans la perspective du renforcement de ses activités, le groupe, fondé et présidé par Moncef Belkhayat, annonce une nouvelle étape de croissance.


En effet, le groupe H&S Invest, maison mère de Dislog, a injecté 72 MDH dans sa filiale Building Logistics. Il faut préciser que le renforcement de capacité de stockage du pôle logistique est principalement boosté par l’activité e-commerce du groupe.

D’ailleurs, Dislog Group a lancé Chari.ma, une application de commerce B2B qui s’adresse à l’ensemble des points de vente traditionnels, permettant aux commerçants de commander dans un seul endroit l’ensemble des produits dont ils ont besoin au niveau de leur point de vente et de se faire livrer dans les 18 heures. «L’application Chari.ma a connu un très grand succès, en quelques mois, auprès de plusieurs milliers de points de vente à Casablanca. Ceci nous a confortés dans la généralisation de l’application au royaume», affirme Ismaël Belkhayat, fondateur de Chari.ma.

En effet, le volume d’affaires de l’application a eu comme conséquence un besoin important en stockage, surtout eu égard à la promesse de livrer les clients dans les 18 heures. «Pour réussir ce pari, nous nous procurons la marchandise au préalable de chez nos fournisseurs pour la stocker et pouvoir la livrer dans les temps. Ce stock implique donc un renforcement de la capacité du groupe», confirme le fondateur de Chari.ma.

L’objectif du renforcement des fonds propres de Building Logistics est de permettre la réalisation de ce projet structurant pour l’activité logistique du groupe.

Actuellement, Dislog dispose d’une capacité de 100.000 m² de stockage dans plusieurs régions du royaume. De plus, une surface de 30.000 m² de capacité de stockage est déjà en cours de mise en place, notamment à Oujda, Mohammedia, Tanger er Nador. Le groupe prévoit de créer de nouvelles surfaces de stockage dans les villes de Rabat, Marrakech et Agadir. La mise en place de ces nouvelles capacités de stockage permettrait également au groupe d’accompagner la croissance des autres activités, notamment celle industrielle, portée par DMI Hygiène Solutions (ex-Fater, connu pour la fabrication de la marque ACE), rachetée dernièrement par Dislog), CHO Maroc (spécialisée dans la production et la commercialisation d’huile d’olive), Edita Maroc (dont l’activité est la fabrication et commercialisation de biscuiterie et snacking) et HMI (qui opère dans la production et commercialisation de pâte de savon). Ayant démarré en tant que distributeur exclusif de P&G dans certaines régions du royaume à travers son vaisseau amiral Dislog, le groupe a ensuite poursuivi une stratégie de développement volontariste qui lui a permis de devenir l’unique opérateur marocain à intégrer l’ensemble de la chaîne de valeur, de l’achat ou la production jusqu’à la distribution, et ce à travers des acquisitions horizontales (Communivers, Avendis, Avaldis) dans le but de diversifier ses cartes et élargir ses zones de distribution.

Aujourd’hui, le groupe dispose de 24 sites de stockage qui s’étendent sur une superficie de plus de 130.000 m², dont 3 sites de production opérationnels, ainsi qu’un parc de plus de 900 véhicules lui permettant de couvrir plus de 70.000 points de vente.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page