Now Reading
Des incendies meurtriers ravagent la Grèce

Des incendies meurtriers ravagent la Grèce

Ce sont au moins 50 personnes qui ont trouvé la mort depuis hier en Grèce et l’on dénombre plus d’une centaine de blessés «et le bilan menace de s’alourdir», écrit Le Figaro. Le pays fait face à une vague de chaleur qui s’est abattue en faisant grimper les températures jusque 40°. Laquelle a causé très vite des incendies dans plusieurs régions.

Ce matin à l’aube, les feux dans certaines régions n’avaient toujours pas été maîtrisés alors que d’autres avaient éclaté durant la nuit. La région qui a connu le plus de difficultés est la localité balnéaire de Mati (à 40 km au nord-est d’Athènes). Les autorités ont appelé hier «des milliers d’habitants de la région côtière à abandonner leurs maisons pour échapper au gigantesque brasier qui a entraîné la fermeture de l’autoroute la plus fréquentée du pays, de liaisons ferroviaires et perturbé le trafic aérien à l’aéroport d’Athènes en raison de la mauvaise visibilité», ajoute Le Figaro.

Des rescapés ont pu être accueillis dans des hôtels et des camps militaires. Des efforts insuffisants, d’où l’activation par la Grèce du «mécanisme européen de protection civile pour obtenir de l’aide de ses partenaires». Selon le chef de l’État, «plus de 600 pompiers» étaient sur le qui-vive puisque des vents soufflant à plus de 100 km/h attisaient les flammes.

Lire aussi

Pour rappel, en 2007 une situation quasi similaire avait été déplorée dévastant ainsi quelque 250.000 hectares de forêts et coûtant la vie à 77 personnes. Compte tenu des circonstances, «la présidence de la République a annulé la réception annuelle prévue mardi pour commémorer le rétablissement de la démocratie en Grèce en juillet 1974». Quant au premier ministre, Alexis Tsipras, il a écourté son déplacement en Bosnie pour suivre de près les différentes opérations.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés