Maroc

Gestion de trésorerie : Un nouveau guide pour les dirigeants

Les dirigeants d’entreprises ont désormais à leur disposition un nouveau guide intitulé : «Trésorerie d’entreprise». Signé par Miloud Guermatha, cet ouvrage a l’ambition d’orienter le dirigeant et le service financier vers les meilleures pratiques de la gestion de trésorerie


La bibliothèque des dirigeants d’entreprises s’enrichit d’un nouvel ouvrage intitulé : «Trésorerie d’entreprises». Signé Miloud Guermatha, ce nouveau guide de la gestion de trésorerie se veut être un outil à même d’orienter le dirigeant et le service financier de toute entreprise vers les meilleures pratiques de la gestion de trésorerie. Aujourd’hui sujet crucial pour les entreprises, une gestion de trésorerie mal adaptée est souvent à l’origine de la «crise cardiaque». La cessation de paiement signe en effet l’acte de rupture d’une structure qui a failli dans sa gestion de trésorerie et donc anéanti sa solvabilité à court terme.

Pour éviter ce scénario catastrophe, une bonne gestion de la trésorerie permet de surveiller les niveaux de trésorerie. Pour ce faire, l’entreprise se doit de mettre en place un système de trésorerie adapté comme l’explique Miloud Guermatha, auteur de «Trésorerie d’entreprises» : «Le cœur de la fonction trésorerie est la gestion de trésorerie en date de valeur. Ce mode de gestion permet d’avoir des soldes au jour le jour en banque selon les règles du jeu propre au système bancaire et vise à créer de façon interne, au jour le jour, les échelles d’intérêt que l’entreprise ne reçoit généralement qu’une fois par trimestre et avec quelques jours de retard».

Plus encore, ce système de gestion de trésorerie permet également de contrôler de façon automatique les conditions bancaires et permet au trésorier de prendre une décision pour les principaux arbitrages financiers à court terme. «Je recommande aux entreprises de doter les trésoriers des moyens techniques nécessaires pour mettre en place un système de gestion de trésorerie en date de valeur», souligne Miloud Guermatha. Cependant, outre la mise en place d’un système de gestion adapté, la traque des coûts cachés peut permettre aux entreprises de réaliser des économies substantielles à même d’améliorer les niveaux des trésoreries.

«Exit» les coûts cachés !
Toutes les entreprises ambitionnent aujourd’hui de réaliser des économies. Pour ce faire, ces dernières doivent identifier les coûts cachés qui sont généralement partout dans l’entreprise et souvent de nature très diverse (année bancaire, les jours de banques, le net d’escompte, la capitalisation des agios, etc. Généralement, ces coûts se traduisent par la réalisation d’économies substantielles). «De par sa fonction, le trésorier doit s’intéresser à ses coûts liés à toutes les opérations de trésorerie et va mener une bataille sans pitié pour les éradiquer», explique Miloud Guermatha. Et d’ajouter : «Dans le domaine de la gestion de trésorerie, les trésoriers ciblent un objectif majeur, celui de l’atteinte d’un solde zéro.

C’est par rapport à ce seuil que les économies seront analysées puisque ce seuil a l’avantage de représenter un point fixe immuable». Pour espérer réaliser ces économies, le chef d’entreprise devra inéluctablement passer par la case «négociation bancaire» qui constitue un véritable impératif de compétitivité pour l’entreprise. L’immersion du système bancaire dans un univers de concurrence offre en effet aux chefs d’entreprises des opportunités dont ils ne disposaient pas auparavant et la maîtrise de la gestion de trésorerie ainsi que celle de la négociation financière sont deux armes qui permettent au dirigeant de mener d’une main de maître la gestion de sa trésorerie. Mieux vaut donc une bonne maîtrise de ces préalables longuement et judicieusement détaillés dans le nouveau guide de la «trésorerie d’entreprise» désormais disponible.


Miloud Guermatha
Auteur de «Trésorerie d’entreprise»

Les Inspirations ÉCO :  Quelle est  la raison de ce livre ?
Miloud Guermatha : Après des années de pratique de la finance d’entreprise et de la finance de marché, je me suis rendu compte qu’il n’existait pas d’ouvrages permettant aux cadres dirigeants d’entreprises, aux directeurs financiers, aux trésoriers, aux étudiants ainsi qu’aux nouveaux venus d’horizons divers de se plonger dans le domaine de la gestion de trésorerie. Le propos de cet ouvrage consiste à initier le lecteur aux concepts et aux méthodes modernes de la gestion de trésorerie avec une ouverture sur la finance de marché. Il se veut un guide pratique et concret des principales décisions prises à court terme par le trésorier. J’ai voulu, à travers cet ouvrage, faire profiter les lecteurs de toute l’expérience accumulée au cours de ces dernières années, en cherchant à alterner les parties descriptives, les analyses théoriques et les exemples concrets.  

Comment maitriser la gestion de la trésorerie  ?
 La trésorerie est le nerf de la guerre et constitue un indicateur majeur de la bonne santé d’une entreprise. Pendant son cycle d’exploitation, l’entreprise achète des matériaux ou des marchandises pour pouvoir produire, mène des opérations marketing, de prospection et de communication, livre des produits, paye ses salariés, ses charges sociales et fiscales ses fournisseurs, etc, puis délivre et facture ses produits ou services. Malheureusement, la livraison des produits et services n’est pas concomitante avec l’encaissement de ses factures et en conséquence, l’entreprise doit généralement observer un délai pour encaisser les créances, délai pendant lequel l’argent n’est pas disponible pour un nouveau cycle. Cette période d’inertie exige un matelas de liquidités permanent. La trésorerie est donc un domaine très sensible, qu’il faut suivre de façon quotidienne. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer