Opinions

Gestes barrières en entreprises: pourquoi c’est important

Le rappel à l’ordre de l’Intérieur est lancé: les opérateurs économiques doivent redoubler d’efforts pour se conformer et faire respecter les normes sanitaires au sein de leurs entreprises, au risque de se voir contraints de fermer boutique.

On raconte même que le ton du ministre de l’Intérieur, lors de sa réunion, tenue mardi avec le patronat, était des plus fermes. Ça ne rigole plus! Le président de la CGEM, de son côté, a passé le mot aux autres patrons en appelant à «redoubler la vigilance» et à procéder obligatoirement aux dépistages massifs. Il faut dire que la multiplication des clusters épidémiologiques dans les milieux professionnels ne laisse plus le choix de sévir, ni aux chefs d’entreprise, ni aux autorités.


Les choses peuvent rapidement s’aggraver et nul n’a envie de voir se reproduire un scénario similaire à celui qu’a vécu Tanger cette semaine. Maintenant, au-delà des dépistages, comment ces patrons peuvent-ils faire respecter les protocoles sanitaires au sein de leurs structures? Accolades, poignées de mains, rassemblements, échanges superflus de documents ou de fourniture de bureau… le diable est dans les détails, et les particules de la Covid-19 probablement aussi. Et, justement, jusqu’où pourrait aller un chef d’entreprise pour garantir qu’un mauvais agissement ou une simple négligence de l’un de ses salariés ne se transforme pas en cauchemar pour tous? Une question qui en appelle une autre: la sanction administrative peut-elle dès lors être brandie au nom de la sécurité sanitaire? Nous ne le répèterons jamais assez, les mesures sanitaires ne se résument pas à la mise à disposition de flacons de gel hydro-alcoolique et de masques. Ce sont aussi des gestes barrières et une distanciation physique qui doivent être régulièrement martelés, voire érigés en valeurs d’entreprise pour forger un modus vivendi collectif.

Meriem Allam
Les Inspirations ÉCO

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer