Now Reading
Forum de Davos: 50 ans et toujours autant de pertinence

Forum de Davos: 50 ans et toujours autant de pertinence

La réunion annuelle du Forum économique mondial de Davos-Klosters ouvre ses portes, mardi 21 janvier, dans les Alpes suisses. 3.000 participants venus du monde entier seront attendus et devront réfléchir ensemble au thème: «Parties prenantes pour un monde cohérent et durable».

Ce forum, qui en est à sa 50è édition cette année, a pour ambition de donner un sens concret au «capitalisme des parties prenantes», à aider les gouvernements et les institutions internationales à suivre les progrès vers l’Accord de Paris et les objectifs de développement durable et à faciliter les discussions sur la technologie et la gouvernance commerciale.

Par leur présence, les leaders internationaux s’engagent à collaborer pour façonner les agendas mondiaux, régionaux et industriels. “Les gens se révoltent contre les “élites” économiques qui, selon eux, les ont trahis, et nos efforts pour limiter le réchauffement climatique sont dangereusement insuffisants”, a déclaré le professeur Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum économique mondial.

«Le monde étant à un carrefour critique, cette année, nous devons développer un «Manifeste Davos 2020» pour repenser l’objectif et les tableaux de bord des entreprises et des gouvernements. C’est ce à quoi le Forum économique mondial a été fondé il y a 50 ans, et c’est ce à quoi nous voulons contribuer au cours des 50 prochaines années».

Le programme de la réunion annuelle accordera la priorité à plusieurs domaines clés, à savoir le réchauffement climatique, l’avenir du travail, l’usage des nouvelles technologies, l’économie dite «juste», les affaires, la santé et la géopolitique.

La première réunion du forum s’est tenue en 1971, à l’époque elle avait été établie pour promouvoir l’idée avancée par le professeur Klaus Schwab, selon laquelle les entreprises devraient inclure toutes les parties prenantes dans leur processus de développement, à cet effet, il avait été préconisé d’inclure les clients, employés, les communautés ainsi que les actionnaires.

Ce qui a été réaffirmé en 1973 dans le «Manifeste de Davos», un document qui a depuis façonné le travail du Forum. Dans une mise à jour effective, l’Assemblée annuelle de cette année verra la publication d’une «carte de pointage ESG» universelle par l’International Business Council du Forum, qui est actuellement présidé par Brian Moynihan, directeur général de Bank of America.

  

Lire aussi

 Cette année, le forum s’inscrit dans une logique de développement durable, notamment par le respect de la norme IS0 20121, l’assemblée annuelle sera entièrement neutre en carbone en réduisant, calculant et compensant les émissions liées aux événements. Les initiatives mises en place pour atteindre cet objectif comprennent le recours à des fournisseurs d’aliments locaux, l’introduction de sources alternatives de protéines pour réduire la consommation de viande, l’approvisionnement en électricité 100% renouvelable et la réduction ou l’élimination de l’utilisation de matériaux qui ne peuvent pas être facilement recyclés ou réutilisés, comme les tapis et l’introduction de véhicules plus électriques.

 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés