Now Reading
Ford Mustang Mach-E. Electrique au sang chaud

Ford Mustang Mach-E. Electrique au sang chaud


Ford a enfin levé le voile sur son SUV inspiré de la Mustang et baptisé Mach-E. Un nom qui fait basculer la célèbre ponycar dans l’ère électrique… tout en hauteur.

La gamme Mustang compte désormais un nouveau membre que Ford a voulu : haut sur pattes, plus orienté vers la famille et 100% électrique. Baptisé Mustang Mach-E, ce nouveau SUV a eu droit à une cérémonie officielle de révélation qui s’est tenue dimanche soir à Los Angeles en présence notamment de Bill Ford président exécutif de Ford Motor Company et Idris Elba, nouvel ambassadeur de l’Ovale bleu. Les deux hommes (en photo) ont tour à tour pris la parole pour s’exprimer sur ce modèle qui marque un tournant dans l’histoire de la Mustang, icône automobile et sportive la plus vendue dans le monde. «Lors du tout premier Salon de l’automobile de Detroit, Henry Ford a déclaré qu’il travaillait sur un projet qui pourrait faire l’effet d’un coup de tonnerre. C’était la Ford T. Aujourd’hui, Ford est fier de dévoiler, encore une fois, un véhicule d’exception, la toute nouvelle Mustang Mach-E 100% électrique. Elle est rapide, fun et synonyme de liberté», a déclaré Bill Ford.

De son côté, Idris Elba a présenté le véhicule comme «un SUV avec le cœur d’une Mustang». Cela, même si celui-ci s’anime d’un moteur électrique placé sur son train arrière et relié à des batteries nichées dans son plancher. D’où l’humour sur scène de la star britannique, indiquant à l’assistance que le «E» de la Mustang Mach-E ne renvoyait pas à «Elba», mais plutôt à «Electric». En arborant un long capot, une ligne de toit fast-back et une signature lumineuse à trois bandes, le véhicule renvoie immanquablement à la Mustang. Le style extérieur est élégant et racé, mais pas seulement. En étant basée sur une toute nouvelle plateforme, la Mustang Mach-E profite d’un design fonctionnel.

En effet, l’architecture électrique permet non seulement de repousser les roues pour avoir un meilleur empattement (2,98 m), mais elle dégage aussi plus d’espace aux passagers comme pour les bagages. Ces derniers trouvent leur place dans un coffre de 402 litres, complété par un second situé sous le capot et offrant 100 l de plus. Une bonne valeur pour un véhicule mesurant 4,71 m, soit 7,4 cm de moins qu’un coupé Mustang. L’aménagement intérieur est encore plus spectaculaire avec comme point d’orgue une tablette tactile grande de 15,5 pouces et montée verticalement. Celle-ci intègre une interface Sync de dernière génération qui, en plus d’être compatible sans fil avec Apple CarPlay et Android Auto, «s’appuie sur l’apprentissage des préférences du conducteur (Machine Learning) afin de lui suggérer des solutions personnalisées et améliorer son expérience à bord», explique Ford dans son communiqué. À cette dalle, s’ajoute un large écran horizontal qui remplace l’instrumentation et dont l’affichage change selon les trois modes de conduite proposés, à savoir «Engage» (fun et dynamique), «Whisper» (silencieux et préservant l’autonomie) et «Unbridled» (débridé et sportif).

Dans cet esprit, un brin rebelle, la Mustang Mach-E pourra compter sur ses blocs électriques. Outre une version à 2 roues motrices, dotée d’une autonomie estimée à 600 km (en cycle WLTP), Ford proposera ultérieurement une version GT de la Mustang Mach-E qui vise une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes, pour une puissance estimée à 465 ch (342 kW) et un couple de 830 Nm. Une sportivité qui rend Bill Ford un peu plus disert, voire ironique sur scène. «La Mustang Mach-E est aussi rapide qu’une Ferrari Portofino (…) et vous savez à quel point nous aimons battre Ferrari», a-t-il déclaré, faisant allusion au film «Le Mans 66», qui est actuellement sur les grands écrans. Enfin, le lancement mondial de ce modèle est prévu pour l’automne prochain, avec au départ une version 1st Edition facturée à 69.500 euros et vers la fin 2020 un ticket d’entrée proposé dès 48.990 euros.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés