Now Reading
Fondation Ali Zaoua. Les Etoiles atterrissent à Fès

Fondation Ali Zaoua. Les Etoiles atterrissent à Fès

C’est à Fès que la Fondation Ali Zaoua a inauguré, samedi dernier,  son quatrième centre. Situé au coeur de la médina, Les Étoiles de la Médina propose de réinsérer la jeuensse en difficulté grâce à l’art. 

Initié par la Fondation Ali Zaoua, le nouveau centre s’inscrit dans la continuité des précédents sites mis en place par cette Fondation née de la volonté de deux artistes: Nabil Ayouch et Mahi Binebine.

«Après les événements tragiques de 2003, les attentats de Casablanca, Mahi Binebine a écrit un livre remarquable intitulé Les Étoiles de Sidi Moumen que j’ai adapté en film en le baptisant «Les chevaux de Dieu», raconte Nabil Ayouch.

«Suite au succès enregistré par les deux œuvres, Mahi et moi étions d’accord sur le fait qu’il était impossible de laisser les choses ainsi. Un film et un livre ne suffisaient pas», continue le réalisateur qui a décidé, avec l’écrivain et artiste d’ériger un centre en plein Sidi Moumen afin de permettre à cette jeunesse de s’exprimer autrement, grâce à des activités culturelles et citoyennes, afin de ne pas dévier, de ne pas opter pour les extrêmes ou l’obscurantisme.

En novembre 2014 naissait ainsi «Les Étoiles de Sidi Moumen», qui compte 1.000 élèves de 4 à 46 ans, qui se voient dispenser des cours par 22 professeurs.

En 2009, la Fondation Ali Zaoua voit le jour, suivie des centres. Ceux-ci sont des lieux d’initiation et de formation aux métiers des arts et de la scène, de la musique à la danse en passant par le théâtre, le cinéma et les arts plastiques, et mobilisent toute forme d’expression. L’on y apprend aussi des langues étrangères. Ils proposent également un espace de diffusion où les talents du quartier ont la possibilité de se produire dans un cadre professionnel. Des lieux d’apprentissage, de découverte et de formation en somme.

Après le succès de Sidi Moumen, Les Étoiles du détroit de Tanger a ouvert ses portes en octobre 2017, suivi des Étoiles du Souss à Agadir en avril 2019.

Lire aussi

A Fès, Mahmoud Chahdi “pilotera les Etoiles”

Le centre culturel de Fès sera dirigé par un homme de culture et d’enseignement en la personne de Mahmoud Chahdi. Lauréat de l’Institut supérieur d’arts dramatiques et d’animation culturelle de Rabat en 2007, il obtient son doctorat en arts du spectacle à l’Université de Strasbourg autour du thème du «Théâtre au Maroc, pour une institutionnalisation de la politique culturelle». Comédien et metteur en scène professionnel, il a déjà plusieurs pièces de théâtre à son actif: «Si ce n’est toi», «Entre autre(s)», «Ceci est une autre Histoire», «Prise de parole», «Les Clowns de la Vie», «Exercices de Tolérance» ou encore «Hena». Il s’est distingué dans de nombreux projets culturels auxquels il a collaborés (Thé-arts, Moussem de l’immigration, Festival Stras-Med, Kosmoprofêtes, etc). Le directeur des Étoiles de la Médina est le président fondateur de l’Association “Nous Jouons pour les arts (NJ)” et référent de la Commission culture du Conseil des résidents étrangers de la ville de Strasbourg entre 2009 et 2012, où il a mené à bien un travail sur la diversité culturelle.

[widgetkit id=”128″ name=”Fondation Ali Zaoua”] 

 

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés