Maroc

Flash hebdomadaire

Marché Actions
Le climat de stabilité règne toujours sur le marché boursier. Ceci se reflète tant au niveau des indices de performances que des volumes échangés.Pour le premier point, le marché fait une consolidation à plat. L’indice de toutes les valeurs cotées alterne, en effet, les hausses et des baisses en faisant pratiquement du surplace. L’indice de toutes les valeurs cotées boucle ainsi la semaine sur une variation limitée de 0,03% à 11.578 pts. Même comportement pour le MADEX qui avance de 0,05% à 9.434 pts. Compte tenu de cela, la performance annuelle grimpe désormais à 1,89% pour le premier indice et à 2,19% pour le second. S’agissant des échanges, le marché canalise un volume d’affaires de 364 MDH contre 1,29 MMDH une semaine plus tôt. Les principaux échanges concernent ATW qui canalise 88 MDH, l’équivalent de 24% du flux hebdomadaire. La valeur clôture à 476 DH en retrait de 0,72%. Au niveau de la physionomie, la tendance est équilibrée avec 26 valeurs qui finissent en hausse contre 31 en baisse tandis que 18 demeurent inchangées.

Marché Monétaire
Grâce à l’injection de 3,75 MMDH effectuée par BAM sur ses avances à 7 jours, le marché monétaire n’a pas manqué de liquidité cette semaine. De son côté, le Trésor a continué à alimenter le marché en cash pour un volume quotidien moyen de 4 MMDH. Puisant dans cette manne, les banques de place avancent confortablement dans la constitution de la réserve obligatoire. Elles ont, en effet, amélioré leur solde de près de 6 MMDH pour atteindre 29 MMDH. Dans ce contexte, les taux monétaires sont restés quasi-stables. Ils ont traité à 2,22% pour le repo jj et 2,27% pour le TMP interbancaire.


Marché obligataire
Après avoir remboursé l’unique tombée en BdT prévue pour le mois de novembre, le Trésor a ralenti le rythme de ses interventions sur le marché primaire. Il s’est contentéde retenir un volume de 500 MDH en se servant dans une demande, relativement limitée, en se chiffrant à 3,75 MMDH. S’agissant de la structure de la séance, l’essentiel de la demande a été orienté vers le 2 ans qui en a capté 70%. Le reliquat a été proposé sur le 52 Sem (1,1 MMDH) alors que le 13 Sem n’a enregistré qu’une faible soumission de 50 MDH. Face à cela, le Trésor a retenu 400 MDH sur le 2 ans à 2,34% et 100 MDH sur le 52 Sem à 2,23%.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer