Now Reading
Finances: Les filiales BCP carburent

Finances: Les filiales BCP carburent

Le groupe Banque centrale populaire affiche à fin 2019 des performances en hausse confirmant «la pertinence de ses choix stratégiques». Le groupe qui revendique sa position de leader sur le marché marocain, estime avoir également accéléré son développement à l’international. Ses ressources se sont élevées à 310 MMDH en 2019, en hausse de 9,3%. Les créances, elles, ont grimpé de 6% à 259 MMDH. Ce qui génère un Produit Net Bancaire consolidé de 17,8 MMDH. Une appréciation de 4,7% qui a été porté par la forte dynamique enregistrée sur l’ensemble des filiales. À l’international, celles-ci ont affiché un PNB en croissance de 16,8% tiré par un développement de l’activité et par l’impact de l’intégration de BCP Mauritius (sur une année pleine) et la finalisation de trois nouvelles acquisitions (Cameroun, Madagascar, Congo) ayant contribué aux résultats du dernier trimestre 2019. Au niveau national, le groupe a profité de la bonne tenue des filiales spécialisées au Maroc (+17%) tirées par la surperformance des filiales de banque d’affaires, crédit à la consommation et banque dépositaire.

«Une forte progression des filiales au Maroc qui contribuent à hauteur de 20% au PNB du groupe», souligne le top management.

Par ailleurs, l’évolution du PNB a été soutenue par l’amélioration de 2,3% de la marge d’intérêts clientèle conjuguée à la hausse de 15% de la marge sur commissions ainsi que la bonne dynamique des activités de marché (+6% à 2,74 MMDH) portée par la performance du portefeuille transactions en lien avec l’évolution favorable de la courbe des taux. Au niveau de la rentabilité, le groupe arrive à contenir l’évolution des charges générales d’exploitation. Le résultat brut d’exploitation s’affermit ainsi de 5,2% à 8,6 MMDH. Quant au coût du risque, celui-ci s’est inscrit en baisse de 18,6% et ce en dépit de la non récurrence de fortes reprises réalisées sur les filiales à l’international en 2018.

Lire aussi

Dans ces conditions, le résultat net consolidé et le résultat net part du groupe se sont illustrés en hausse respectivement de 9,7% et 1,9%. Aussi, le groupe fait preuve d’une solidité financière confirmée par un renforcement des fonds propres et des ratios prudentiels qui se maintiennent au-dessus des seuils réglementaires. Le ratio de solvabilité s’est établi à 13,3% à fin juin 2019. Le ratio Tier1 s’est situé autour de 10,5% à fin 2019 en dépassement de près de 150 pts par rapport au minimum réglementaire. Il a été renforcé grâce à l’augmentation de capital réservée aux salariés et par la souscription de parts sociales.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés