Éco-Business

La CGEM veut assurer les arrières du secteur privé

Une première du genre. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, mardi à Casablanca, une séance de travail avec les représentants des institutions internationales, des agences et banques de développement et des représentations diplomatiques au Maroc. Il s’agit notamment de l’ONU, la BERD, l’AFD, de la BAD…

Cette rencontre, à laquelle ont pris part plusieurs administrateurs de la CGEM, a permis «de discuter des moyens de consolider et de structurer un partenariat responsable, engagé et durable autour d’une plateforme commune et de créer de nouvelles synergies en faveur du renforcement du secteur privé marocain».


A l’issue de cette séance de travail, il a été convenu de mettre en place une plateforme digitale collaborative de consultation, d’appui et d’accompagnement afin de formaliser des projets concrets en faveur du développement des entreprises et de la création d’emplois notamment ceux destinés aux jeunes.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer