Now Reading
Festivals : Jawhara passe le relais au moussem Moulay Abdellah

Festivals : Jawhara passe le relais au moussem Moulay Abdellah

L’animation bat son plein dans la région d’El Jadida. Après le festival Jawhara festival, tenu du 4 au 6 août, le moussem de Moulay Abdellah vient de démarré au grand bonheur des amateurs d’art équestre et de la fauconnerie.

Le festival musical Jawhara, qui s’est clôturé en apothéose samedi dernier, a tenu toutes ses promesses en drainant un nombre impressionnant de spectateurs et de visiteurs à El Jadida, du 4 au 6 août. Le prince du raï, Faudel, a galvanisé la foule en interprétant ses meilleurs tubes lors de la soirée de clôture de la 6e édition du festival en interprétant une sélection de ses chansons les plus prisées, notamment «Tellement je t’aime» ou encore «Abdelkader». Le festival a connu l’arrivée surprise de Rachida Dati, ex-ministre de la Justice en France. Cette dernière a également assisté à l’ouverture du Moussem Moulay Abdellah aux côtés du gouverneur de la province d’El Jadida, Mouad Jamai, vendredi dernier. Les festivités dureront jusqu’au vendredi 12 août.

500.000 visiteurs
Cette nouvelle édition connaît des réformes radicales, accomplies par le précédent Conseil collectif de Moulay Abdellah Amghar au niveau des infrastructures, bitumage des rues du centre et renouvellement du réseau de l’éclairage public. L’objectif est d’anticiper l’augmentation des visiteurs et répondre aux besoins de développement de la région ainsi que l’élargissement de la zone dans laquelle se déroule le moussem. Et, pour la deuxième année, la Société royale de l’encouragement du cheval (SOREC) a marqué de sa présence, à travers un village réservé aux éleveurs de chevaux dans 4 espaces dédiés aux procédures administratives, à l’alimentation, au bien-être du cheval et un espace de reproduction des chevaux sans oublier un village pour la promotion de tbourida ou la fantasia. Cette dernière prend place au Mehrek ou l’arène de compétition des sorbas des cavaliers paradant pour faire connaître leur art.

Lire aussi

Le moussem est l’une des plus importantes manifestations religieuses et culturelles au Maroc. Il est célébré depuis des centaines d’années par les tribus des Doukkala au Ribat Tit (centre Moulay Abdellah actuellement) à la mémoire du saint Moulay Abdellah Amghar. Les festivités sont très variées et se diversifient entre des activités religieuses au sein du mausolée et de sa mosquée sans oublier les activités patrimoniales et folkloriques, des activités de chasse aux faucons, ainsi que les feux d’artifice. Les organisateurs tablent cette année sur près de 500.000 visiteurs. Une véritable cité de toile se dresse durant toute la semaine du Moussem Moulay Abdellah Amghar.  

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés