Maroc

Ferrari Roma. Honorée par son chef d’État

Il est rare qu’un chef d’État déroule le tapis rouge à une nouveauté automobile. C’est pourtant l’honneur qu’a fait Sergio Mattarella à la Ferrari Roma. En effet, le président de la République italienne a accueilli vendredi dernier dans sa résidence officielle, au Palais du Quirinal, John Elkann et Piero Ferrari, respectivement président et vice-président de Ferrari. Venus présenter le tout dernier coupé de la firme au cheval cabré, les deux hommes étaient également accompagnés d’Enrico Galliera, directeur marketing et commercial de Ferrari. Dans une somptueuse teinte bleue métallisée, l’ultime création de Ferrari a visiblement subjugué l’assistance. L’histoire (le communiqué du constructeur) ne nous dit pas si quelqu’un a réveillé le V8 3.9 turbocompressé de 620 chevaux et 760 Nm de couple dont la sonorité impressionne autant que les performances routières (0 à 100 km/h en 3,4 sec et 320 km/h en vitesse maxi). Après la convivialité des échanges, puis quelques photos dont une immortalisant une poignée de main chaleureuse avec le dirigeant suprême, John Elkann a déclaré : «ce fut un honneur de présenter la Ferrari Roma au président Mattarella». Puis d’ajouter «son nom résume le meilleur de notre pays : l’élégance, l’innovation et l’excellence technologique. C’est un joyau absolu de style et de performance qui sera admiré sur les routes du monde entier».



Vidéo de la semaine

Land Rover Defender au service de 007

À l’affiche du prochain opus de la saga James Bond qui sera intitulé «Mourir peut attendre» (en anglais «No time to die»), le tout nouveau Land Rover Defender montre de quoi il est capable sur tous les terrains. Dans cette vidéo tournée par la marque à l’Ovale verte, des pilotes professionnels engagés par la production du film pour effectuer des cascades et autres manœuvres périlleuses parfois renversantes s’expriment au volant du nouveau Defender. Le descendant du premier Land Rover est malmené dans diverses scènes d’actions mettant en avant ses capacités exceptionnelles en milieu tout-terrain. «Il nous fallait le véhicule le plus difficile à arrêter pour nous aider à affronter les éléments, les descentes les plus abruptes et les traversées de rivières, nous avons donc choisi le nouveau Land Rover Defender», a ainsi déclaré Lee Morrison, coordinateur des cascades dans ce film qui sortira sur les écrans en avril 2020.


Le chiffre

1.404,3 milliards C’est en yens japonais (soit environ 11,6 milliards d’euros) le bénéfice d’exploitation que vient d’annoncer Toyota au terme de son premier semestre de l’exercice 2019-2020. En hausse de 11,3%, ce chiffre s’explique par une amélioration de l’activité au Japon, en Amérique du Nord et en Europe mais aussi par une forte demande sur les modèles hybrides ainsi qu’une réduction des coûts notamment sur les budgets du marketing. En unités, le groupe Toyota (marques Toyota, Daihatsu, Lexus et Hino) a écoulé 5,454 millions de véhicules soit 3% de plus que le 1er semestre de l’an dernier. Toyota qui indique que ce 1er semestre est le meilleur de toute son histoire s’attend à écouler 10,7 millions de véhicules avec un bénéfice net de 2.150 milliards de yens (17,8 milliards d’euros) et cela dans un contexte international difficile face auquel les autres constructeurs nippons ont revu à la baisse leurs prévisions. 






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page