Eco-Business

Exportations maraîchères. Le tonnage en hausse

Malgré les perturbations à l’export des chaînes d’approvisionnement après le déclenchement du Covid-19, les exportations marocaines de produits maraîchers ont positivement évolué de 6% au cours de la période allant du 1er septembre 2019 au 9 mai 2020. Cette hausse de tonnage correspond à un volume expédié vers l’étranger de 1.077.000 tonnes contre 1.012.000 tonnes exportées durant la même période de l’année précédente, a indiqué dans un communiqué le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime. Cette tendance à la hausse est le fait, essentiellement, des exportations de tomates, passées durant cette période à 514.000 tonnes contre 492.000 tonnes lors de la saison précédente, soit une augmentation de l’ordre de 4%.

Pour rappel, trois entités européennes, la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX), l’Association d’organisations de producteurs nationale «Tomates et Concombres de France» (AOPn) et la Confédération italienne de l’agriculture (CIA), ont adressé une requête au commissaire européen à l’Agriculture pour le changement des conditions d’accès de la tomate marocaine au marché communautaire. Cette mesure vise la valeur forfaitaire d’importation (VFI), instaurée en octobre 2014 dans le cadre de la réforme de la Politique agricole commune (PAC).


Les fruits rouges et les haricots verts en hausse
Même constat pour les exportations de haricots verts, qui ont atteint durant la campagne d’exportation 2019-2020 un volume de l’ordre de 112.000 tonnes, contre environ 102.000 tonnes lors de la saison antérieure, enregistrant ainsi une augmentation de 10%. La valeur de ces exportations n’a pas été indiquée, de même que la situation d’autres familles de primeurs, notamment de la courgette, du poivron et de l’aubergine. En ce qui concerne les fruits rouges, ceux-ci ont enregistré, à l’instar du haricot vert, une croissance à deux chiffres (+25%). En effet, les exportations de fruits rouges frais ont atteint, durant cette campagne, un volume de 82.500 tonnes au 9 mai 2020, contre 66.000 tonnes durant la même période de la campagne d’exportation précédente. Aussi, le ministère a fait état de la bonne performance à l’export de la pastèque dont le volume a avoisiné les 104.400 tonnes durant cette campagne contre 65.000 tonnes, soit une croissance de l’ordre de 61% par rapport à la campagne précédente.

Les agrumes en baisse
Pour leur part, les exportations d’avocats ont atteint, durant cette période, 32.800 tonnes, pratiquement le triple du volume enregistré durant la saison antérieure à la même date, à savoir 11.200 tonnes. Concernant les agrumes, un repli des volumes d’exportation de 28% a été enregistré durant cette campagne à cause du recul de la production alors que les niveaux de prix sont maintenus sur les marchés internationaux. Par ailleurs, les exportations des produits agricoles transformés, hors culture sucrière, ont atteint, au 9 mai, 299.000 tonnes, contre 255.800 tonnes durant la saison dernière, soit une croissance de 17%, précise le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer