Politique

Exclusif. Comment Nezha El Ouafi compte capter les MRE

Entretien exclusif avec Nezha El Ouafi. Ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger

Fini l’approche qui ne voit les Marocains du monde qu’à travers le prisme de leurs transferts en devises? En tout cas, c’est ce vers quoi tend Nezha El Ouafi, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, chargée des MRE.


par Jihane Gattioui / Les Inspirations Éco

Vous plaidez pour une nouvelle approche dans la gestion du dossier des MRE. Quels sont vos principaux objectifs sur le plan économique ?
Avant tout, je saisis cette occasion pour saluer les efforts considérables de nos concitoyens résidant à l’étranger qui, malgré les répercussions économiques de la pandémie du coronavirus dans leur pays de résidence, ont pu maintenir leur mobilisation et ont contribué de manière importante à la dynamique nationale en matière de développement socioéconomique de notre pays. Comme vous le savez, le renforcement des liens sur tous les plans avec les Marocains résidant à l’étranger est érigé en priorité au niveau national. Certes, de grands efforts ont été déployés, au cours des dernières années, mais, à mon humble opinion, il y avait une insuffisance de coordination et de cohérence d’approches adoptées par les différentes parties prenantes concernées pour concrétiser cet objectif. Je pense qu’il est temps de changer d’approche en matière de gestion de ce dossier.

A cet égard, une nouvelle dynamique est en effet enclenchée pour la mise en place d’une stratégie intégrée et transversale, impliquant toutes les institutions nationales concernées, permettant de répondre aux attentes des Marocains résidant à l’étranger et de les associer dans la concrétisation des différents chantiers et projets nationaux structurants lancés par le souverain. C’est ainsi que sur le volet des investissements, nous avons opté pour une nouvelle approche visant à ce que ce dossier soit approprié par l’ensemble des acteurs concernés. Nous jugeons qu’il faut mettre fin à l’approche classique ayant prévalu pendant des années et qui a permis, certes, des avancées, mais dontles résultats restent encore en deçà des aspirations. Le dossier des investissements des Marocains du monde ne doit plus être lié uniquement à l’appui financier via le fonds MDM Invest, mais doit plutôt être appréhendé dans sa globalité en vue d’atteindre les objectifs escomptés. La mobilisation des compétences doit être traitée de manière globale en l’intégrant dans les différentes politiques nationales sectorielles.

Quelles sont les actions qui ont été entamées pour atteindre cet objectif ?
Le dossier de la promotion de l’investissement des Marocains résidant à l’étranger constitue une partie intégrante de la mobilisation des compétences. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les partenariats que nous avons noués avec certains départements. Le partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail a permis de lancer la première phase du nouveau programme «MRE Academy» visant la mobilisation des compétences marocaines résidant à l’étranger pour le développement. L’idée est de capitaliser sur les acquis et les expériences antérieures en vue de réaliser des projets concrets en matière de formation dans un certain nombre de domaines ayant un caractère prioritaire au niveau national. Il était convenu d’associer cinq réseaux de compétences des MRE dans le processus d’accompagnement des programmes nationaux de formation………………………………………………………..

>LIRE LA SUITE SUR LES ECO PLUS 

 

 






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page