Éco-Business

Exclusif: Comment Facebook gère la crise Covid, le patron de la région Mena explique

Dans cet entretien exclusif, Ramez T. Shehadi, Directeur général Facebook Moyen-Orient et Afrique du Nord, explique le dispositif mis en place par le géant des réseaux sociaux dans la région MENA pour gérer la crise du Covid-19 ainsi que les fausses informations qui circulent sur le sujet.

Comment Facebook gère-t-il la situation de la propagation de la pandémie sur sa plateforme ?
Nous sommes engagés à promouvoir des informations fiables sur le Covid-19 afin d’assurer la sécurité et l’information de la population. Facebook et Instagram ont mis en place des unités d’information qui dirigent les utilisateurs vers l’OMS ou le ministère de la Santé pour obtenir les dernières informations. La plupart des pays de la région MENA ont mis en place cette fonctionnalité. Grâce à ces efforts, nous avons dirigé jusqu’à maintenant plus de 2 milliards de personnes vers les ressources de l’OMS et des autorités sanitaires par l’intermédiaire de notre centre d’information Covid-19 et des pop-ups sur Facebook et Instagram avec plus de 350 millions de personnes qui cliquent pour en savoir plus. Dans la région MENA, nous avons lancé plusieurs WhatsApp Bots pour le Covid-19. Le service est disponible 24 h/24 et 7 j/7. De plus, nous continuons à soutenir les autorités sanitaires en fournissant des crédits publicitaires pour amplifier leurs campagnes d’information sur le Covid-19 sur Facebook et Instagram. Nous fournissons également aux autorités sanitaires les outils créatifs et les meilleures pratiques pour assurer un lancement rapide et efficace des campagnes spécifiques. En outre, nous avons écouté les petites entreprises pour comprendre comment nous pouvons les aider au mieux. Nous avons entendu dire haut et fort que le soutien financier peut permettre à beaucoup d’entre elles de garder la lumière allumée et de payer les personnes qui ne peuvent pas venir travailler. C’est pourquoi Facebook a investi 100 millions de dollars pour aider 30.000 petites entreprises dans plus de 30 pays où vivent et travaillent nos employés. Nous voulons également permettre aux entreprises du monde entier de trouver plus facilement de l’aide et de recevoir une formation et un soutien de la part de nos équipes. Dans le cadre de ce travail, nous aidons les gens à soutenir leurs entreprises locales préférées grâce à des cartes cadeaux numériques sur Facebook. Les gens auront la possibilité de soutenir les entreprises locales avec des cartes-cadeaux numériques dans leur fil d’actualité. Les entreprises intéressées par la promotion de leurs cartes-cadeaux peuvent apprendre comment s’inscrire auprès de l’un de nos partenaires. Nous travaillons également sur l’offre de cartes-cadeaux sur Instagram. Nous avons élargi notre politique de collecte de fonds personnels pour permettre aux particuliers de collecter des fonds pour les entreprises locales touchées par le Covid. En clair, nous avons souhaité donner aux gens les moyens de soutenir leurs entreprises favorites ou permettre au propriétaire de l’entreprise de lancer une collecte de fonds personnelle sur Facebook.


Comment Facebook traque-t-il les fausses nouvelles et les vidéos de propagande liées au coronavirus ?
Il est essentiel de mettre un terme à la diffusion de fausses informations et de contenus nuisibles sur le Covid-19 dans nos applications. C’est pourquoi nous travaillons avec plus de 60 organismes de vérification des faits qui examinent et notent les contenus dans plus de 50 langues dans le monde entier. Au cours des derniers mois, nous avons développé notre programme afin d’ajouter de nouveaux partenaires et de nouvelles langues. Depuis le début du mois de mars, nous avons ajouté huit nouveaux partenaires dans le monde et étendu notre couverture à plus d’une douzaine de nouveaux pays. Par exemple, nous avons ajouté MyGoPen à Taiwan, l’AFP et la DPA aux Pays-Bas, Reuters au Royaume-Uni et, plus près de chez nous, Fatabyyano au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Pour soutenir davantage le travail de nos partenaires chargés de vérifier les faits pendant cette période, nous avons récemment annoncé le premier tour des bénéficiaires de notre programme de subventions d’un million de dollars en partenariat avec le réseau international de vérification des faits, International Fact-Checking Network. Nous avons accordé des subventions à 13 organisations de vérification des faits dans le monde entier pour soutenir des projets en Italie, en Espagne, en Colombie, en Inde, en République du Congo et dans d’autres pays. Nous annoncerons d’autres bénéficiaires dans les semaines à venir. Aussi, pour aider l’industrie de l’information qui travaille dans des conditions extraordinaires et qui tient les gens informés, Facebook a annoncé un investissement supplémentaire de 100 millions de dollars – 25 millions de dollars de subventions d’urgence pour les nouvelles locales par le biais du projet de journalisme de Facebook (Facebook Journalism Program) et 75 millions de dollars d’investissements de marketing supplémentaires pour transférer l’argent aux organismes de presse du monde entier.

Comment Facebook respecte-t-il les données personnelles ?
Dans le cadre du programme «Data for Good» de Facebook, nous avons lancé de nouveaux outils pour soutenir le travail des chercheurs et des organisations à but non lucratif afin de comprendre la crise du Coronavirus en utilisant des données agrégées pour protéger la vie privée des gens. 

Cet article vous a plu ? Pour nous permettre de continuer à financer la mise à disposition d’articles gratuits, vous pouvez regarder une courte publicité de votre choix en cliquant sur le bouton ci-dessous. Merci de votre soutien !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page