Maroc

Étude : les masques et des gels hydroalcooliques disponibles dans les pharmacies

Depuis le 7 avril 2020, date à laquelle le port de masque est devenu obligatoire au Maroc pour toute personne se rendant à l’extérieur de son lieu de résidence, leur disponibilité sur le marché est devenue primordiale.

Les masques non-médicaux appelés également masques grand public sont fabriqués au Maroc en quantité suffisante pour répondre aux besoins de la population. Ces dispositifs jouent un rôle essentiel pour stopper la propagation de la Covid-19, sachant que la contamination se fait par des gouttelettes émanant de la salive ou des narines d’un porteur du virus. Les préparations hydroalcooliques sont également importantes pour contenir l’épidémie.


Malgré la production des masques au Maroc, la population avait du mal à se les procurer; ce qui a poussé Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie et du commerce, à faire appel aux pharmaciens d’officine et aux grossistes-répartiteurs qui ont été chargés de garantir la dispensation des masques subventionnés aux citoyens.

«Pour évaluer l’efficacité de ce circuit nous avons mené une étude transversale prospective auprès de 1.067 pharmaciens d’officine réparties sur la totalité du territoire marocain», a déclaré Dr. Abderrahim Derraji, initiateur de cette étude et responsable du site Internet médicament.ma.

«Cette étude a révélé que 95,7% des pharmaciens détenaient les masques subventionnés en stock et 39,9% les masques réutilisables. 87,8% des officinaux avaient un stock de préparations hydroalcooliques», a ajouté Dr. Derraji.

Cependant, la tension d’approvisionnement que connaissent les masques médicaux à travers le monde s’est accompagnée d’une flambée des prix à l’international, ce qui explique que seulement 6,4% des pharmaciens disposent en stock de masques chirurgicaux et 9,2% de masques FFP2.

La mobilisation de l’industrie du textile, le recours au circuit pharmaceutique impliquant pharmaciens et répartiteurs et les décisions pertinentes du ministère de la Santé, du ministère de l’Industrie et du commerce, ont permis aujourd’hui aux Marocains de disposer aussi bien de masques que de préparations hydroalcoolique, ce qui est un atout pour lutter contre la Covid-19 et envisager le déconfinement dans de meilleures conditions. Le ministère de l’Intérieur a également joué un rôle primordial dans la coordination et le suivi de cette opération.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer