Monde

Etude: le coronavirus peut être projeté jusqu’à 4 mètres d’un patient

Le fait que le Covid-19 contamine les surfaces mais aussi l’air à proximité des patients, est une information désormais connue de tous.

Mais une nouvelle révélation vient d’être rapportée par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC). En effet, d’après une étude réalisée dans un hôpital de campagne de Wuhan et publiée vendredi par la revue des CDC Emerging Infectious Diseases, le virus serait capable de contaminer jusqu’à quatre mètres d’air autour du patient.


Les chercheurs chinois ont réalisé des prélèvements dans un service de réanimation (15 patients) de l’hôpital de campagne Huoshenshan de Wuhan entre le 19 février et le 2 mars, ainsi que dans un service de soins généraux avec des malades moins graves (24 patients).

Néanmoins, la limite importante de l’étude est que le test employé permet de détecter la présence du virus, mais pas la quantité de virus viable. Cela veut dire que des particules du virus seront probablement projetées dans l’air par un patient, via les postillons ou éternuements…, mais il n’est pas certain que ces particules seront en quantité suffisante pour causer une infection chez autrui.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer