Maroc

Etat d’urgence sanitaire: la criminalité se contracte

Les affaires de criminalité durant la période de l’état d’urgence sanitaire ont connu une régression de 20% au mois de mars 2020 par rapport à la même période de l’année 2019, soit 10.867 affaires de moins, selon les indices de la criminalité établis par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) sur sa page facebook.

Ainsi, les affaires de vol à l’arrachée ont régressé de -24%, alors que les crimes économiques et financiers ont baissé de 23% et ce, malgré l’avènement de nouveaux types d’actes criminels tels l’escroquerie pour la collecte de dons, la spéculation sur les prix des masques de protection et la fabrication de produits contrefaits de désinfection, selon la même source.


Les crimes liés à la violence ont également enregistré un net recul, soit -67% pour les homicides et -175% pour les tentatives d’homicide, alors que les coups et blessures ayant entraîné la mort ont connu une baisse de – 250%. Quant aux crimes liés au vol sous la menace d’arme blanche, ils ont baissé de – 52% , de même pour les vols qualifiés (-28%) et pour les agressions sexuelles (-41%), conclut la DGSN.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer