Maroc

Etablissements pénitentiaires: hormis les cas déclarés de Covid-19, aucun cas enregistré

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a affirmé qu’à l’exception des cas relatifs aux prisons de Ouarzazate, de Ksar El Kébir et de l’Oudaya, aucun cas d’infection au coronavirus n’a été enregistré dans les différents établissements pénitentiaires du royaume, précisant que tous les échantillons prélevés chez les fonctionnaires, les détenus et les employés des entreprises de restauration étaient négatifs.

Les résultats des analyses effectuées sur les détenus et les fonctionnaires de tous les établissements pénitentiaires de toutes les régions du royaume étaient négatifs, a indiqué la DGAPR, dans un communiqué. Une exception a toutefois été observée pour la Région Tanger-Tétouan Al Hoceima, où les résultats des tests, menés sur les 6.220 détenus et des 745 fonctionnaires dans les établissements pénitentiaires, se sont avérés négatifs, à l’exception de la prison locale de Tanger 1 où les résultats des tests de deux employés et trois détenus se sont révélés positifs.


Ces derniers ont été soumis à un deuxième test dont les résultats sont toujours attendus, alors que dans la prison locale de Tétouan, le dernier test d’un fonctionnaire était négatif, ajoute la DGAPR, soulignant qu’en plus de trois cas positifs parmi les détenus, quatre cas confirmés ont été enregistrés chez les fonctionnaires, dont deux se sont rétablis et ont quitté l’hôpital.

Pour rappel, au niveau de la Région Draâ-Tafilalt (qui comprend les prisons locales d’Errachidia, de Ouarzazate, de Midelt et de Zagora), la délégation indique que la prison locale de Ouarzazate a enregistré 241 cas positifs parmi les détenus et 62 cas confirmés dans les rangs du personnel, alors que les résultats des tests de 382 étaient négatifs, en attendant les résultats des tests de trois fonctionnaires.

Eu égard à la décision de la DGAPR d’interdire le transfert des détenus vers les différents tribunaux et aux hôpitaux publics, sauf dans les cas d’ extrême urgence, toutes les données reçues indiquent que les audiences à distance se tiennent dans des circonstances appropriées et près de 37 établissements ont tenu des audiences du genre au profit de 476 détenus, conclut le communiqué.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer