Now Reading
Errachidia célèbre 86ème anniversaire des batailles de Jbel Baddou

Errachidia célèbre 86ème anniversaire des batailles de Jbel Baddou

La famille de la résistance et de l’Armée de libération a célébré, samedi à Errachidia, le 86ème anniversaire des batailles de Jbel Baddou en 1933, une épopée glorieuse de l’histoire du Royaume qui restera gravée à jamais dans les annales de la lutte nationale pour la liberté et l’indépendance.

Intervenant lors d’un meeting organisé à cette occasion, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, Mustapha El Ktiri, a souligné que ces batailles marquent une étape importante de l’histoire de la lutte nationale pour l’indépendance, chargée de gloires et porteuse de valeurs et principes religieux, patriotiques, éthiques et universels.

“Il est de notre devoir de commémorer ces pages glorieuses de notre histoire nationale avec leurs événements et épopées illustrant les sacrifices consentis par le peuple marocain pour défendre l’unité de son pays, ses constances et ses sacralités”, a poursuivi  El Ktiri.

El Ktiri a relevé que les batailles de Jbel Baddou, qui ont eu lieu dans la région de Drâa-Tafilalet, resteront gravées pour toujours dans la mémoire historique locale et nationale génération après génération, notant qu’elles témoignent de la détermination et du patriotisme avec lesquels les Marocains ont résisté à l’occupation française.

Il a fait observer, dans le même sens, que les tribus et populations de Tafilalet ont fait preuve d’une résistance farouche à l’occupant bien avant les batailles de Jbel Baddou, rappelant les autres batailles menées dans cette région pour l’indépendance du Maroc, dont celles de Boudnib (1908), d’Ifri (1914) et de Meski (1918)Ces batailles montrent la grande capacité de résistance et de combat contre l’occupant des populations de cette région du Royaume, a noté El Ktiri, estimant que ces épopées doivent faire l’objet .

d’un effort de recherche plus poussé en vue de mieux mettre en valeur leurs différents aspects.

Il a fait savoir, à cet égard, que le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération œuvre actuellement, en partenariat avec les universités marocaines, pour le lancement d’un chantier visant à préserver la mémoire historique en tant que capital immatériel et composante essentielle de l’identité marocaine, rappelant la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure la famille de la résistance et de l’Armée de libération.

El Ktiri a souligné, par ailleurs, que la célébration de l’épopée des batailles de Jbel Baddou constitue une occasion de mettre l’accent sur la nécessité d’une mobilisation constante en faveur “de la première cause nationale”, dans le but de mettre fin à ce conflit artificiel monté de toutes pièces par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume.

Il s’agit d’une occasion, a-t-il dit, de réaffirmer l’engagement de la famille de la résistance et de l’Armée de libération, ainsi que du peuple marocain, pour la sauvegarde de l’intégrité territoriale du Royaume, la consolidation des acquis en la matière, ainsi que le développement et la prospérité des provinces du Sud.

Lire aussi

Pour sa part, le wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Bouchâab Yahdih, a noté que les batailles de Jbel Baddou font partie des combats menés par les habitants de cette région du Maroc contre les forces de l’occupation, ajoutant qu’il s’agit d’un épisode glorieux de l’histoire du Royaume illustrant les sacrifices consentis pour le recouvrement de l’indépendance du pays.

Il a relevé que la célébration de cet événement contribue à la préservation de la mémoire nationale, à faire connaître aux générations montantes l’histoire du Maroc et à enraciner davantage chez eux l’esprit de civisme et de citoyenneté.

Cette cérémonie a été marquée par la remise de Wissams Royaux à deux anciens résistants et membres de l’Armée de libération de la région de Drâa-Tafilalet, à savoir Ali Mansouri et Mohamed Messâadi, en reconnaissance des sacrifices qu’ils ont consentis pour la patrie.

De même, un hommage appuyé a été rendu à 10 anciens résistants et membres de l’Armée de libération, dont un à titre posthume. Des aides financières ont aussi été accordées à des veuves et des ayant droit des membres de la famille de la résistance et de l’Armée de libération.

Voir les commentaires (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2020 LesEco.ma édités par HORIZON PRESS GROUP

Tous droits réservés