Maroc

Entretiens maroco-britanniques à Rabat pour raffermir la coopération culturelle

Le ministre de la Culture, de la jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba et l’ambassadeur britannique au Maroc, Thomas Reilly se sont entretenus, lundi à Rabat, des moyens de renforcer la coopération culturelle entre le Maroc et le Royaume Uni.

Lors de cette entrevue, M. Abyaba a mis en avant la profondeur et la solidité des relations historiques liant les deux Royaumes, lesquelles se sont raffermies sous la conduite du roi Mohammed VI et de la reine Élisabeth II.


Cité dans un communiqué du ministère, Abyaba a salué les efforts soutenus que déploie l’ambassadeur du Royaume Uni à Rabat pour redynamiser les relations maroco-britanniques dans tous les domaines, et renfoncer les liens séculaires entre les deux peuples dans le cadre de l’ambition commune visant à établir un partenariat stratégique multidimensionnel.

A cet égard, il a relevé l’importance primordiale que revêt le dialogue stratégique entamé entre les deux pays, notant que le volet culturel dans toutes ses dimensions occupe une place de choix dans ce dialogue eu égard à son rôle dans le développement socio-économique durable. Par la même, le ministre s’est dit fier que le Maroc va abriter l’Opéra national du Pays des Galles pour son premier déplacement en Afrique.

De son côté,  Reilly s’est félicité du soutien précieux et l’accompagnement permanent que le ministère apporte aux différents programmes britanniques, notamment culturels, organisés au Maroc, insistant sur la nécessité de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de la formation et la formation continue, en coordination avec les centres culturels britanniques au Maroc, à travers l’organisation de plus d’expositions à caractère culturel et sportif dans les deux pays, outre la tenue de semaines culturelles pour contribuer à faire connaître la richesse des deux cultures et civilisations et jeter davantage de passerelles entre les deux peuples.

L’entretien a été l’occasion aussi de rappeler les programmes en cours entre l’Institut national d’archéologie et du patrimoine et les universités britanniques dans le domaine des recherches archéologiques, ainsi que les préparatifs relatifs à l’organisation d’une semaine culturelle marocaine à Londres au mois janvier 2020, a indiqué la même source.

La réhabilitation, la conservation, la numérisation des manuscrits rares de la bibliothèque nationale du Royaume du Maroc sont autant de secteurs qui revêtent de la priorité dans la coopération maroco-britannique. Cette coopération, ajoute la source, comprend aussi le soutien à la formation spécialisée dans les domaines du patrimoine, du théâtre, de la musique et des arts plastiques et visuels à travers des bourses d’étude annuelles aux étudiants méritants des établissements d’enseignement supérieur relevant du département de la culture.

Les discussions ont également porté sur le renforcement des compétences et des capacités linguistiques des ressources humaines du ministère, en leur permettant notamment de bénéficier gratuitement des programmes de formation continue en langue anglaise au British Council, a conclu le communiqué.

SOUTENEZ LesEco.ma DANS SA MISSION D’INFORMATION
En cette période difficile, LesEco.ma a besoin de votre soutien. Votre fidélité et votre engagement sont décisifs pour la pérennité et le développement de notre site web . SI VOUS SOUHAITEZ SOUTENIR NOTRE MISSION, FAITES UN DON GRATUITEMENT EN REGARDANT UNE PUBLICITE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page