Éco-Business

Entreprises cotées : une baisse de 3,7% du CA en 2021

BMCE Capital Research vient de rendre public son document biannuel intitulé «Forecast 2020-2021», qui englobe les projections de réalisations, en 2020 et 2021, des 40 principales entreprises cotées à la Bourse de Casablanca.

Dans son document biannuel «Forecast 2020-2021», BMCE Capital Research dévoile les projections de ses analystes sur les réalisations 2020 et 2021 de son scope 40. Les analystes ont donc réajusté leurs prévisions au regard des réalisations semestrielles impactées par la crise de la Covid-19, faisant ressortir que le résultat net, hors contributions au fonds Covid-19, devrait enregistrer une baisse limitée de 3,7% à 23,3 MMDH. BMCE Capital Research prévoit également un recul du chiffre d’affaires des 40 principales entreprises cotées à la Bourse de Casablanca, représentant plus de 90% de la capitalisation boursière, de 3,7% à 208,4 MMDH en 2021. Un recul qui, souligne le document de BMCE Capital Research, fait suite au mauvais comportement de la cote industrielle, partiellement compensé par l’amélioration du PNB des banques, alors qu’il devait se redresser de +6,4% à 221,6 MDH en 2021. «Une capacité bénéficiaire de l’univers de couverture de BMCE Capital Research devrait se dégrader de 18,7% à 19,7 MMDH entre 2019 et 2020», note le document qui soutient que la capacité bénéficiaire devrait se redresser de 34,4% pour se fixer à 26,4 MMDH en 2021.


Même son de cloche chez Upline Research
Par ailleurs, ces prévisions rejoignent la récente analyse du groupe Upline Research qui révélait une baisse de 4,9% des revenus agrégés des sociétés cotées au terme du premier semestre de 2020, pour se chiffrer à 113 449, 9 MDH, en raison de la conjoncture économique marquée par un trimestre de confinement. La masse bénéficiaire s’est ainsi dégradée de 49,8% pour s’établir à 7 967,5 MDH, fait savoir Upline Research. Cette dernière indique également que sur les 68 sociétés ayant publié leurs résultats, 66,2% ont affiché des réalisations commerciales en baisse. Cette contraction, souligne la même source, est due principalement aux non financières qui ont vu leur chiffre d’affaires reculer de 10% à 70 440,8 MDH. De leur coté, les non financières ont vu leurs revenus progresser de 4,9% à 43 009,1 MDH. Par secteur, indique-t-on de même source, 14 sur 21 ont contribué négativement à l’évolution du volume d’affaires en agrégé. Cependant, les baisses les plus importantes ont été enregistrées par le secteur immobilier, avec une contreperformance de 57,2% à 1 577,7 MDH liée notamment à la méforme commerciale des trois immobilières cotées. Quant aux secteurs des BTP & Matériaux de construction et Pétrole & Gaz, ils ont affiché des contractions respectives de leurs revenus de l’ordre de 21,9% et 20,9%. Par ailleurs, selon l’analyse d’Upline Research, le secteur bancaire est ressorti en tant que premier contributeur à l’évolution du chiffre d’affaires agrégé de la cote avec 1,8 pt (+6,7% à 33 581,3 MDH du PNB sectoriel), en lien avec la performance des activités de marché dans un contexte de baisse du taux directeur. Vient ensuite le secteur des Mines qui affiche +6,1% à 3 007,8 MDH après les réalisations commerciales de Managem et des Télécommunications.

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco






Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page