Maroc

Enfants abandonnés. L’alternative des familles d’accueil lancée

Le Collectif de placement en famille d’accueil, lancé le 25 mai 2019 avec comme membres fondateurs les associations Bayti, la Fondation Amane, ANIR et la Ligue pour la protection des droits des enfants à Taroudant travaille sur un «modèle de prise en charge standard à dupliquer partout au Maroc», annonce Yamna Taltit, de l’association Bayti.


Une présentation est prévue à ce sujet début octobre. La prochaine étape consistera à réaliser une étude d’impact et une comparaison entre le modèle actuel (les institutions) et les familles d’accueil. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer