Éco-Business

Emploi : l’ANAPEC dépasse ses objectifs

Promotion de l’emploi salarié, amélioration de l’employabilité, appui à l’auto-emploi… L’ANAPEC a dépassé ses objectifs pour l’année 2019. Plus de 118.000 chercheurs d’emploi ont été insérés dans le milieu professionnel dans le cadre des programmes de promotion de l’emploi salarié «Idmaj» et «Tahfiz». Détails.

L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) a dépassé ses objectifs pour l’année 2019. Ce sont 118.308 insertions dans le milieu professionnel qui ont été réalisées par l’Agence dans le cadre de ses programmes de promotion de l’emploi salarié «Idmaj» et «Tahfiz», ce qui équivaut à un taux de réalisation de 125% de son objectif pour l’année écoulé et une progression de 9% en comparaison avec 2018. Ces réalisations ont été présentées par Abdelmounaïm Madani, directeur de l’ANAPEC, lors du Conseil d’administration de l’Agence tenu vendredi dernier.


Parmi les faits marquants de l’année 2019, 7.200 entreprises ont bénéficié du dispositif des contrats d’insertion améliorés, 4.800 porteurs de projets ont été accompagnés pour la création de leurs activités socio-économiques, quelque 120.600 personnes ont bénéficié d’entretiens de positionnement, et plus de 78.500 ont participé aux ateliers de recherche d’emploi. L’ANAPEC a par ailleurs réussi à améliorer l’employabilité de plus de 36.800 chercheurs d’emploi en difficulté d’insertion et a facilité la création de plus de 2.060 activités socio-économiques (très petites entreprises, coopératives, activités individuelles).

Le bilan de l’ANAPEC fait également état de l’élargissement de son réseau d’agences. Après la réalisation de son plan d’extension et de modernisation, elle dispose aujourd’hui d’un réseau d’agences modernes et opérationnelles, conformes aux standards internationaux. En 2019, l’ANAPEC a continué sur sa lancée avec la mise en place de plus de 7 nouvelles agences. Notons qu’en vue d’accélérer le processus de déconcentration, la direction générale a délégué un budget d’investissement de l’ordre de 2,290 MDH à ses différentes agences régionales au titre de l’année 2019. Dans le cadre de son plan de développement «ANAPEC 2020», et donnant suite à sa stratégie «Cross-Canal», l’Agence s’est engagée dans son projet de transformation digitale.

«Cette ambition trouve sa justification dans les déplacements de moins en moins fréquents, des chercheurs d’emploi aux agences, particulièrement celles des grandes villes et dans l’orientation de plus en plus forte des jeunes vers les TIC», explique-t-on auprès de l’ANAPEC.

L’objectif de l’Agence est de développer la proximité, de faire bénéficier un maximum de chercheurs d’emploi, d’employeurs et de porteurs de projets d’auto-emploi des prestations ANAPEC, d’assurer un service permanent (24h/24, 7 jours/7). Justement, l’agence a élargi la base des bénéficiaires des prestations via les réseaux sociaux à 1,1 million de personnes à fin 2019. À terme, l’ANAPEC veut assurer la délivrance de 100% de ses prestations à distance via différents canaux.

Sanae raqui
Les Inspirations ÉCO

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer